Que faire lors d’une piqûre de tique ? Nos recommandations indispensables !

Par Paul Mano
Liens commerciaux

Avec le retour des beaux jours et des longues balades en forêt, nul n’est à l’abri d’une morsure de tique. Comme vous le savez bien, ces petites bêbêtes sont d’importants vecteurs de maladies potentiellement graves. La plus célèbre reste la maladie de Lyme, provoquée par des bactéries du genre Borrelia. Si le risque demeure faible, plus de 6 0 000 personnes en France ont été touchées en 2021 en France. Comment éviter les risques ? Que faire lors d’une piqûre de tique ?

attention piqure de tique
Liens commerciaux

Qui sont-elles ? Que faire lors d’une piqûre de tique ?

que faire lors d'une piqure de tique

Les tiques sont des acariens parasites se nourrissant du sang de leurs hôtes et vivant dans les zones boisées et humides suivantes :

  • sous les tapis de feuilles mortes
  • dans les broussailles
  • dans les herbes hautes
  • dans les parcs

Les tiques s’accrochent à la peau des animaux en les mordant grâce à leur appareil buccal. Ce sont le plus souvent les animaux sauvages qui sont les plus touchés. Une fois fixées à la peau, c’est très simple : les tiques se gorgent de leur sang et les animaux comme les tiques se retrouvent infectés par la bactérie Borrelia. Et de fil en aiguille, si la tique mord un être humain, elle pourra lui transmettre la bactérie responsable de la maladie de Lyme. Pour ne rien arranger, les tiques peuvent mordre et faire des dégâts à chaque stade de leur développement :

  • larve
  • nymphe
  • adulte

Sachez que chez les adultes, seules les femelles mordent et restent plantées dans la peau de leur proie. Si la tique est porteuse de la bactérie Borrelia, inutile de vous faire un dessin, le risque d’être touchée par la maladie de Lyme augmente avec la durée d’attachement de la tique à la peau. Voyons maintenant ce qu’il vous reste à faire pour limiter les risques.

Que faire lors d’une piqûre de tique ? Les précautions indispensables

contrôler les tiques 2024
Liens commerciaux

Dans un premier temps, examinez votre corps et celui de vos animaux de compagnie en entier dès votre retour de promenade et même le lendemain. Raison de plus après une promenade déstressante en forêt ou une randonnée en zone boisée, végétalisée, broussailleuse et plus particulièrement en zone humide. Toutes les zones de votre corps sont à inspecter minutieusement, les tiques étant de petite taille, regardez bien tout le corps et notamment les zones où la peau est fine :

  • les aisselles,
  • les plis du genou
  • les organes génitaux
  • le nombril
  • les conduits auditifs
  • le cou
  • le cuir chevelu

Au risque de jouer aux rabats joies, recommencez l’examen le lendemain, si elles sont là, celles-ci seront gorgées de sang et par conséquent beaucoup plus visibles.

Comment réagir en cas d’infection ?

ce qu'il faut faire en cas de piqure de tique

Attention, si vous constatez la présence de tiques, n’appliquez aucun produit ! En effet, la bactérie Borellia, présente dans la salive des tiques et responsable de la maladie de Lyme, serait alors libérée. Une seule chose à faire : retirez toutes les tiques le plus rapidement possible à l’aide d’un tire-tique. Pour ce faire, procédez ainsi :

  • agrippez délicatement les insectes au plus près de la peau
  • tirez-les fermement en faisant un mouvement circulaire

Ce mouvement permet de retirer la tique sans leur arracher la tête. Si par malchance, vous n’avez pas réussi à retirer toute la tête du premier coup, ne recommencez pas et ne cherchez pas à compléter l’extraction. Demandez conseil à votre pharmacien ou votre médecin. Enfin, une fois les tiques soigneusement retirées, ne négligez pas l’étape désinfection. Désinfectez soigneusement la peau avec de l’alcool modifié ou un antiseptique à base de chlorhexidine, d’hexamidine ou de povidone iodée. Il vaut mieux prendre toutes les mesures pour éviter les mauvaises surprises.

Bonus que faire lors d’une piqûre de tique ? Aidez la science !

Après avoir enlevé la tique, mettez-la dans un mouchoir mais ne la jetez pas! Vous pouvez faire une bonne action en aidant la recherche sur les tiques et les maladies qu’elles transmettent grâce au projet CiTique. Pour cela, il vous suffit de déclarer votre piqûre sur l’application Signalement tique ou directement sur le site https://www.citique.fr et d’envoyer la tique qui vous a mordu à l’Institut national de la recherche agronomique à Nancy. Une bonne action !



Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt