La stratégie sur la vaccination contre le coronavirus en France

Auteur: Claire Xavier

Face au deuxième vague de coronavirus, le vaccin semble de plus en plus indispensable. Au cours du dernier mois, le vaccin de Pfizer/BioNTech a montré une efficacité incroyable de 95 %, ce qui a donné de l’espoir d’une future vaccination contre le coronavirus. En effet, celle-ci semble beaucoup plus proche que l’on ne le croyait. Lors de sa conférence de presse jeudi dernier, 3 décembre, le Premier ministre Jean Castex a dévoilé les recommandations du gouvernement au sujet des fêtes de fin d’année ainsi que la campagne de vaccination. Alors, comment va-t-elle se dérouler ?

Le plan de vaccination contre le coronavirus

vaccination contre le coronavirus information Jean Castex gouvernement début janvier


« La France disposera d’un potentiel de 200 millions de doses, ce qui permettrait de vacciner 100 millions de personnes » puisque deux injections sont nécessaires à quelques semaines d’intervalle, a confirmé Jean Castex jeudi dernier. Le Premier ministre a précisé aussi que la vaccination contre le coronavirus sera gratuite en France. Pour cet objectif, le gouvernement a budgété 1,5 milliard d’euros pour 2021.

La vaccination contre le coronavirus sera progressive et va compter trois phases. La première va débuter début janvier et visera à vacciner un million de personnes dont les résidents des Ehpad et le personnel à risque. Ensuite, la deuxième phase prendra place à partir de février et comprendrait les individus présentant des facteurs de risque associés au Covid-19, environ 14 millions de Français. Enfin, à partir du printemps une vaccination grand public sera disponible au reste de la population française.

début de la vaccination contre le coronavirus mois de janvier conférence de presse Premier ministre


Les vaccins de Pfizer/BioNTech et de Moderna seront disponibles fin décembre ou début janvier dépendant de l’autorisation des autorités de santé européenne et française. Jean Castex a également clarifié que le vaccin ne sera pas obligatoire, mais il vaut mieux se faire vacciner afin de protéger les autres. « La stratégie vaccinale sera présentée au Parlement dans le cadre d’un débat prévu par l’article 51 de la Constitution au cours de ce mois », a affirmé le Premier ministre en ajoutant que la transparence du plan de vaccination est primordiale.

Rappelons qu’afin de limiter la propagation du virus, le gouvernement a recommandé une jauge de six adultes à table festive sans compter les enfants. Le couvre-feu sera levé pour les soirées du 24 et du 31 décembre.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué