5 stratégies simples à adopter pour prévenir la démence, l’avis d’experts

Auteur: Claire Xavier

Bien que les scientifiques ont décrypté six facteurs de risque de la maladie d’Alzheimer, génétiques et environnementaux, plusieurs choses restent encore non élucidées. Ce n’est pas un secret d’ailleurs que les stratégies destinées à prévenir la démence ont beaucoup changé au cours des 15 dernières années. Rappelons que l’Alzheimer est le type de démence le plus fréquent. Comment donc agir en prévention ? La Dre. Stacie J. Stephenson nous propose 5 moyens simples et efficaces pour garder le cerveau en bonne santé et empêcher le développement du trouble neurocognitif.

5 stratégies basées sur la science pour prévenir la démence

prévenir la démence stratégies basées sur la science maladie d'Alzheimer régime méditerranéen


  • Manger méditerranéen

Le régime méditerranéen prône la consommation de fruits de mer, de fruits et légumes, ainsi que de céréales complètes. En revanche, il recommande un très faible apport en viande rouge, en sucre, en céréales raffinées et en produits laitiers à l’exception des aliments fermentés comme le yaourt. Ce type d’alimentation utilise l’huile d’olive (et non le beurre) comme une principale matière grasse et permet aussi un petit verre de vin rouge.

Peu de personnes savent d’ailleurs que les adeptes de l’alimentation méditerranéenne présentent des taux de démence plus faibles. Qui plus est, une étude publiée dans la revue Neurology a dévoilé que le régime méditerranéen pourrait prévenir l’Alzheimer.

  • Faire du cardio

Des études ont démontré que faire du cardio régulièrement réduit le risque de démence même chez les personnes à prédisposition génétique. De 30 à 60 minutes de cardio modéré à vigoureux pourrait diminuer considérablement, voire éliminer, le risque élevé.

prévenir la démence stratégies scientifiques maladie d'Alzheimer relations sociales riches et signifiantes


  • Relations sociales riches et signifiantes

Selon des études scientifiques, les relations sociales riches et signifiantes, notamment avec la famille et les amis, peuvent prévenir la démence. À l’inverse, l’isolement et la solitude augmentent le risque de la maladie.

  • Avoir un IMC normal

Les personnes dont l’indice de masse corporel (IMC) est normal ont un risque de démence plus faible que les obèses. En effet, l’obésité est également un facteur de risque de diabète. Les diabétiques, à leur tour, ont des taux d’Alzheimer beaucoup plus élevé.

  • Sommeil optimisé

On sait déjà que le sommeil profond facilite le nettoyage du cerveau y compris l’élimination des déchets qui s’accumulent et endommagent le cerveau des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Donc, pour bénéficier d’un sommeil profond et prévenir la démence, on se couche vers 22 heures.

Source :

Eat This, Not That (septembre 2021) : « I’m a Doctor and Here’s How to Prevent Dementia », Dr. Stacie J. Stephenson.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué