Selon une étude, le sommeil profond facilite le nettoyage du cerveau

Auteur: Claire Xavier

Un facteur essentiel pour rester en bonne santé, le sommeil a de nombreux bienfaits et influence notre qualité de vie. En plus de nous permettre de recharger les batteries et de calmer le système nerveux, le sommeil joue aussi un rôle dans la protection du cœur, booste la mémoire et aide à renforcer l’immunité. Ce n’est pas donc par hasard que l’on utilise très souvent le terme « sommeil réparateur ». C’est notamment lors de celui-ci que le corps reconfigure toutes ses fonctions. Une étude récente américaine a ajouté une autre vertu importante à cette liste : le sommeil favorise également le nettoyage du cerveau. Comment ?

Le nettoyage du cerveau ou comment le sommeil y contribue ?

nettoyage du cerveau sommeil profond réparateur nouvelle étude mouches à fruits santé cérébrale élimination déchets


Menée par des chercheurs de l’Université de Northwestern aux États-Unis, l’étude a été publiée dans la revue Science Advances le 20 janvier et a évoqué l’importance d’une bonne nuit de sommeil. D’après les scientifiques, pendant un sommeil profond, le cerveau effectue un nettoyage en éliminant les déchets, en particulier ceux qui pourraient engendrer des maladies neurodégénératives. Pour mieux comprendre le nettoyage du cerveau, les experts ont analysé le comportement des mouches à fruits.

nettoyage du cerveau éliminer les déchets sommeil profond nouvelle étude santé cérébrale


Ces petits insectes font l’objet de plusieurs études scientifiques notamment en termes de sommeil, de rythme circadien et de maladies neurodégénératives, car les neurones responsables de leurs cycles sommeil-éveil ressemblent à ceux des humains. Les chercheurs ont étudié le stade de sommeil profond chez les mouches à fruits qui implique le réflexe d’extension du proboscis (la trompe). Pendant cette phase de sommeil, la trompe s’allonge et se rétracte de façon répétée. Les auteurs de l’étude expliquent que ce mouvement transporte les fluides vers la version des reins de l’insecte. En s’appuyant sur leurs découvertes, ils ajoutent encore que cette fonction facilite l’évacuation des déchets et contribue à la guérison des blessures.

Après avoir perturbé le sommeil des mouches à fruits, les scientifiques ont constaté que leur capacité d’éliminer les déchets a considérablement diminué. Ils ont conclu que le nettoyage du cerveau s’avère particulièrement important pour conserver la santé de ce dernier et prévenir le développement de maladies neurodégénératives.

Étude parue dans la revue Science Advances

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué