Qui mange les jeunes plants de tomates ? Les 4 ravageurs les plus fréquents et comment les combattre

Par Claire Xavier

Qui mange les jeunes plants de tomates ? Quels sont les ravageurs ayant tendance à dévorer vos précieux légumes et comment lutter contre ? Toutes les bonnes astuces pour mieux prendre soins de vos cultures.

qui mange les jeunes plants de tomates
Liens commerciaux

Qui mange les jeunes plants de tomates ?

Vos plants de tomates présentent un bon développement et vous vous préparez à les repiquer bientôt au jardin ? Ou vous habitez, peut-être, dans une région assez douce et les petites verdures sont déjà en terre ? Peu importe leur emplacement, vous avez récemment remarqué que les plantules ont été croquées. Alors, qui mange les jeunes plants de tomates ?

Qu’ils grignotent, piquent ou sucent, les ravageurs au potager sont assez nombreux et vous devez impérativement savoir comment agir afin de sauver non seulement vos tomates, mais l’ensemble de votre future production. Dans les lignes suivantes, on vous fera dévoiler les bêtes qui aiment s’y attaquer, ainsi que les bons gestes à adopter.

Les limaces

Lorsqu’il fait chaud et humide, les limaces pointent le bout de leur nez pour venir sévir dans nos jardins, principalement pendant la nuit. En plus de manger les feuilles de vos plants, ils sont capables de faire disparaître les jeunes semis. Comment repérer leur attaque ? Par les traces de mucus (bave), bien sûr. Comment lutter ? Pour vous débarrasser de ces bêtes, optez pour les appâts en granulés du commerce. Si l’utilisation de produits chimiques n’est pas votre tasse de thé, vous pouvez éloigner les limaces avec de la cendre. Celle-ci crée une barrière physique et empêche les ravageurs d’attaquer les plantes. À renouveler après chaque pluie.

Une autre bonne astuces consiste à mettre des pelures d’agrumes à proximité de vos plantes potagères. Les limaces vont manger les agrumes au lieu des plants de tomates.

Les doryphores

Ces coléoptères ont une certaine prédilection pour les solanacées dont les tomates. Les doryphores dévorent les feuilles des plants et leurs larves sont tout aussi destructrices que les adultes. Pareil à plusieurs autres ravageurs, les doryphores arrivent au printemps sous forme d’œufs jaune orangé qui sont regroupés en amas, généralement sur la partie inférieure des feuilles.

Pour repousser les doryphores, plantez de l’ail parmi les plantes ou bien du ricin en bordure. Dans le cas de présence d’œufs ou d’adultes, écrasez les pontes, ramassez et détruisez tout. Si l’utilisation d’un insecticide est nécessaire, il est recommandé de patienter jusqu’à ce que les larves aient la grosseur d’un grain de blé. Ainsi, le produit sera beaucoup plus efficace. Il est bien sûr conseillé d’utiliser un traitement de l’agriculture biologique.

ravageurs qui se nourrissent des plants de tomates

Les altises

Qui mange les jeunes plants de tomates ? Cap sur les altises qui sortent de leur hivernage vers le mois de mai et qui ne tardent pas à se diriger vers les cultures potagères. Leurs victimes sont notamment les jeunes pousses dont le feuillage se retrouve avec de petits trous plus ou moins circulaires. Parfois, les tiges ont des lésions, mais cela dépend de l’espèce d’altise.

Si vos plants de tomates en sont infestés, pulvérisez deux fois avec du purin d’ortie à quelques jours d’intervalle. S’il s’agit d’une infestation assez importante, optez pour des insecticides naturels à base d’huile de neem ou bien de pyrèthre.

Il vaut mieux prévenir que guérir ! Alors, quels bons gestes en prévention pour éloigner les altises et sauver votre récolte ? Comme ces coléoptères ont peur de l’humidité, il serait judicieux de pailler le pied des plants pour y maintenir celle-ci. Deux autres solutions à considérer en prévention : de la cendre de bois autour des verdures ou la pose d’un voile anti-insectes.

Les noctuelles

Il s’agit de papillons nocturnes ternes dont les chenilles grises mangent les feuilles des plantes potagères. Le feuillage semble être grignoté. Dans certains cas, la noctuelle de la tomate se nourrit aussi des racines, ainsi que des fruits. Les premières attaques ont lieu au printemps et il est très difficile d’éradiquer ces ravageurs. Voici pourquoi, vous devez impérativement agir en prévention. Comment faire ? Protégez vos plants de tomates avec un voile anti-insecte ou utilisez un piège à phéromones.

Dans le cas d’une infestation, pulvérisez avec un insecticide sur les jeunes chenilles. La décoction de pyrèthre est également à considérer.

Liens commerciaux


Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt