Que mettre au pied des fraisiers ? 3 options à considérer

Par Jasmine Guillot
Liens commerciaux

Les fraisiers sont aussi exigeants que leurs petits fruits rouges sont délicieux ! Une fois la dernière récolte des variétés remontantes terminées en automne qu’il faut déjà les préparer pour le printemps. Mais comment faire ? Que mettre au pied des fraisiers pour qu’ils sortent de l’hiver en pleine forme ? Deavita.fr vous répond !

Que mettre au pied des fraisiers ?

que mettre au pied des fraisiers jardin hiver protéger du froid paille feuilles mortes chanvre engrais fumier

Bien qu’ils se reposent en hiver, les fraisiers demandent quelques petits gestes d’entretien afin de braver les rigueurs de la saison froide. Leur plus grand ennemi n’est pas cependant le gel, mais plutôt l’humidité stagnante dans la terre. Les arrosages sont donc succincts en hiver pour ne pas fragiliser les racines. En fait, ces vivaces ont besoin d’une période froide pour vous offrir une bonne fructification au retour des beaux jours. Mais même si elles ne craignent pas le froid, un paillage avant les premières gelées est recommandé. Il limite le refroidissement du sol et protègent les racines du gel. Mais avant de pailler les pieds de vos fraisiers, un petit nettoyage soigneux s’impose au jardin. Supprimez alors les stolons ainsi que toutes les feuilles mortes et abîmées, puis apportez un peu de fumier bien décomposé, de compost ou autre paillage organique, tel qu’un paillis d’aiguilles de pin. Pour encore plus de protection, optez pour une toile de paillage.

En ce qui concerne les fraisiers en pot, vous pouvez aussi couvrir leurs pieds avec une bonne couche de paillage ou tout simplement les installer dans un endroit à l’abri du vent et du gel.

Bâches et toiles

bâche toile voile hivernage mettre au pied des fraisiers en hiver pour les protéger du froid gel
Liens commerciaux

À chaque type de paillage, son lot d’avantages. Quant aux toiles de paillage, elles sont très efficaces pour empêcher le développement des mauvaises herbes. Mais ce n’est pas tout ! Elles protègent aussi les végétaux de l’humidité et sont généralement très conseillées pour les régions froides. Les bâches en plastique (ou polypropylène) permettent au sol de se réchauffer plus rapidement grâce à leur couleur sombre qui absorbe bien les rayons solaires. Une fois installées, nul besoin de faire des apports d’engrais. Côté inconvénients, ces toiles protectrices ne sont pas écolos. Elles s’abîment avec le temps et demandent un renouvèlement. Voilà pourquoi, un bon nombre de jardiniers préfèrent les toiles en jute ou sisal pour couvrir les pieds de leurs fraisiers. Cependant, leur prix important peut être un piège pour certains.

Paillis végétal ou organique pour protéger et nourrir à la fois

paillis organique végétal paille chanvre aiguilles de pin feuilles mortes compost fumier mettre au pied fraisiers jardin hiver

Comme vous le savez déjà, il est important de pailler les pieds des fraisiers avant l’hiver pour les protéger des rigueurs. Cela s’effectue normalement le mois de novembre ou décembre, en fonction des conditions météorologiques de votre région. Cependant, il est important de noter que certains paillages organiques représentent un milieu idéal pour certains nuisibles (escargots, limaces, gastéropodes, pucerons du fraisier, etc.). Pour les éviter, préférez donc un paillis naturel à base d’écorces ou d’aiguilles de pin. En plus de repousser les escargots, il a l’avantage de renforcer le goût des fruits.

Vous pouvez aussi mettre de la paille, du broyat de bois ou encore du chanvre (ou chènevotte) au pied de vos fraisiers. En se décomposant, ils nourrissent bien le sol des végétaux. En plus, ils sont faciles à mettre en place. Mais si l’on doit définir le meilleur paillis pour fraisiers, ça sera sans doute la chènevotte. Dépourvue d’intrant chimique, elle restitue plusieurs minéraux au sol lors de sa décomposition. Le chanvre résiste bien au froid et au vent, tout en étant très absorbant concernant la gestion de l’eau.

En bref :

  • La paille, les paillettes de lin et celles de chanvre forment une bonne couche épaisse qui évite le développement des adventices.
  • Les aiguilles de pin assurent une couverture stable et isolante, et ce, sans risque de nuisibles.
  • Les feuilles sèches sont aussi très efficaces pour fournir une bonne protection thermique.

Quand vous optez pour un paillis végétal ou organique, notez que celui-ci ne doit pas couvrir toute la plante. Une couche de 5 cm suffit largement.

À lire également : Faut-il arroser les fraisiers en hiver ? Comment les protéger du froid ?

Paillis minéraux

Contrairement aux paillis organiques, ceux qui sont minéraux ne nourrissent pas le sol en se décomposant. Ardoise, gravier, sable, galets restent peu plébiscités au potager mais possèdent quelques atouts non négligeables. Tout comme le chanvre, ils résistent bien au vent et ne s’envolent pas. Durables et faciles à mettre en place, les paillages minéraux absorbent bien la chaleur, tout en la restituant lentement au sol. Très esthétiques, ils ne demandent aucun entretien ni renouvellement pour protéger vos végétaux des changements climatiques.

À lire également : Pourquoi les feuilles des fraisiers rougissent ? Voici 4 causes communes

Liens commerciaux


Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt