Marc de café pour les fraisiers : Bonne ou mauvaise idée ? Quel autre engrais naturel ?

Par Claire Xavier

Peut-on utiliser le marc de café pour les fraisiers ? Quels sont les bienfaits de cet engrais naturel ? Quand fertiliser les fraisiers au juste ? Quelles sont les autres options de fertilisants naturels que vous pouvez concocter chez vous ?

quand fertiliser les fraisiers
Liens commerciaux

Quand fertiliser les fraisiers ?

Que vous soyez un jardinier novice ou professionnel, vous savez que fertiliser au bon moment est crucial pour le bien-être des végétaux. En revanche, les nourrir au mauvais moment risque de les endommager. Alors, quand fertiliser les fraisiers au juste ? Comme il s’agit d’une culture exigeante, le tout premier apport s’effectue à la plantation, de préférence avec du compost mûr. Ensuite, fertilisez au début du printemps et après la première récolte.

Peut-on utiliser du marc de café pour les fraisiers ?

comment utiliser le marc de café pour les fraisiers engrais naturel

Une pratique de plus en plus adoptée par les jardiniers, la réutilisation du marc de café au jardin présente en fait de nombreux bienfaits à ne pas sous-estimer. Et oui, vous pouvez absolument l’utiliser pour vos fraisiers ! En plus de nourrir les plantes, les restes caféinés agissent aussi comme un répulsif naturel. Ces derniers contiennent de l’azote, de potassium et de phosphore, soit les trois éléments essentiels à la bonne croissance et la fructification des plantes.

Le marc de café est légèrement acide, ce qui le rend un engrais idéal pour le fraisier, ainsi que pour les autres plantes acidophiles. Pourtant, sa teneur en azote est particulièrement élevée et il est donc recommandé de combler les besoins de la plante en y ajoutant de l’engrais supplémentaire. À titre d’information, l’azote est généralement responsable du développement du feuillage.

Comment utiliser le marc de café pour les fraisiers ?

L’utilisation de marc de café pour les fraisiers ne pose aucune difficulté ! La façon la plus simple d’opérer, c’est saupoudrer la poudre brune au pied des plantes tout simplement. Faites une petite couche et n’en abusez pas au risque de nuire aux végétaux. Ensuite, utilisez un râteau pour soigneusement mélanger le marc avec la terre. Enfin, arrosez pour que les racines puissent mieux absorber les nutriments, mais aussi pour stabiliser le pH.

Une autre technique à considérer, c’est préparer une infusion. Comptez deux tasses de marc de café pour 18 litres d’eau, remuez et laissez infuser 24 heures. Ensuite, filtrez et utilisez la préparation pour arroser les fraisiers. Il est également possible d’en pulvériser le feuillage, mais veillez à le faire très tôt le matin pour éviter que le soleil ne brûle les feuilles.

À lire également : Comment cultiver des fraises dans des bouteilles plastiques ?

Quel est le meilleur engrais pour fraisier fait maison ?

engrais pour fraisier fait maison purin d'ortie
Liens commerciaux

L’engrais pour fraisier fait maison gagne de plus en plus en popularité et avec raison ! C’est naturel, c’est écolo et c’est bon marché. Mais, quelle est la meilleure option pour vos plantes ? Cap sur les purins végétaux qui se classent parmi les produits les plus efficaces.

  • Le purin d’ortie

Si vous cultivez des tomates, vous connaissez déjà les bienfaits du purin d’ortie. Engrais organique, répulsif naturel, désherbant bio… ce purin végétal n’est pas du tout à sous-estimer ! Pour le préparer, rien de plus simple. Commencez par mettre 500 gr de feuilles d’ortie fraîches et coupées dans un sac en tissu. Mettez ce dernier dans un seau et pressez avec des pierres avant de remplir de 5 litres d’eau de pluie ou filtrée. Remuez au quotidien jusqu’à l’apparition de bulles, ce qui signifie que la fermentation est terminée. Ensuite, filtrez et utilisez en arrosage après avoir dilué la préparation. Stocker le purin dans des bouteilles à fermeture hermétique.

  • Le purin de consoude

L’autre purin végétal qui va booster vos fraisiers est notamment celui de consoude. Riche en magnésium, en calcium, en azote et en phosphore, il nourrit les plantes en profondeur tout en éloignant les nuisibles. Vous pouvez soit l’acheter en jardinerie, soit le préparer vous-même. La deuxième option est bien sûr à privilégier. Procurez-vous un kg de consoude et hachez-la grossièrement. À noter qu’il est conseillé d’utiliser uniquement les jeunes feuilles, mais la majorité des jardiniers optent pour l’ensemble de la plante.

Mettez le tout dans un seau rempli d’un litre d’eau et conservez dans un endroit ombragé et à une température entre 20°C et 25°C pendant 10 jours. Couvrez pour éviter l’invasion d’indésirables et remuez au quotidien. Filtrez et utilisez dans un délai relativement court. Que faire des restes ? Jetez-les au compost, la consoude étant un excellent activateur naturel.

Liens commerciaux


Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt