Plantes qui fertilisent le sol naturellement : 7 engrais vivants pour le jardin permacole

Par Gerry
Liens commerciaux

Il va sans dire que l’utilisation d’engrais chimiques ne rime pas avec jardinage écologique. Mais il s’avère qu’on peut par ailleurs limiter l’emploi d’amendements, même s’ils sont organiques, grâce aux plantes qui fertilisent le sol naturellement ! Quels sont ces engrais verts, voire vivants ?

plantes qui fertilisent le sol naturellement engrais verts vivants jardin permacole colza
Liens commerciaux

Quelles plantes fertilisent le sol naturellement ?

Si vous vous intéressez de jardinage en permaculture, vous serez heureux de découvrir qu’il existe des plantes qui fertilisent le sol naturellement en lui apportant azote, phosphore et potassium (oui, tout comme les engrais NPK), ainsi que plein de vitamines et minéraux. De plus, certaines de ces espèces exercent des fonctions complémentaires en ajoutant de la matière organique au sol, prévenant son érosion et elles peuvent même aérer la terre compactée.

Les plantes de couverture végétale

plantes qui fertilisent le sol naturellement engrais verts vivants jardin permacole trèfle rouge

Un principe crucial de la préservation des sols en bonne santé est de ne jamais les laisser se dénuder. Une terre exposée au soleil s’assèche et la plupart des organismes qui l’habitent meurt, ce qui la rend trop hostile pour être ensemencée. En même temps, la terre ne peut pas nous offrir des conditions de culture optimales en permanence sans obtenir quelque chose en retour. C’est pourquoi, les jardiniers avertis laissent leurs jardins « se reposer » en cultivant du couvert végétal. Ce sont des plantes d’intérêt complémentaire entre les cultures de rapport qui protègent le sol et l’enrichissent d’éléments nutritifs.

Espèces qui enrichissent le sol d’azote

plantes qui fertilisent le sol naturellement engrais verts vivants jardin permacole fèves
Liens commerciaux

Le trèfle rouge est une plante qui est non seulement comestible et médicinale, mais une fixatrice d’azote aussi. C’est-à-dire qu’elle peut convertir l’azote dans l’atmosphère en une forme que les plantes peuvent plus facilement utiliser. Au jardin, il forme un tapis dense qui retient l’humidité dans le sol, tandis que ses racines augmentent sa friabilité. Par-dessus le marché, le trèfle attire les insectes pollinisateurs utiles et on peut en faire une pelouse alternative sans tonte, ni arrosage !

Le pois cultivé (Pisum sativum) et les fèves, comme de nombreuses autres légumineuses, sont également des fixateurs d’azote prisés. Ce sont des plantes qui fertilisent le sol naturellement, limitent la propagation des mauvaises herbes et protègent la couche supérieure du terrain des intempéries. Comme bonus, les pois et les fèves sont bien délicieux et ils font partie des premières cultures hâtives à semer au jardin – dès février.

Pour en savoir plus : Quels travaux au jardin en février ? Entretien du potager, de l’espace d’ornement et la serre

Les soi-disant accumulateurs dynamiques

plantes qui fertilisent le sol naturellement engrais verts vivants jardin permacole pissenlit

Les accumulateurs dynamiques sont des plantes qui fertilisent le sol naturellement grâce à leurs longues racines pivotantes qui puisent des nutriments depuis les couches profondes de la terre. Puis, on les coupe et on les laisse comme paillis, ce qui permet d’enrichir les strates terreuses superficielles de minéraux autrement difficiles à atteindre. Beaucoup de ces végétaux sont classifiés comme des mauvaises herbes, mais leur présence au jardin indique en fait que le sol a besoin d’être rectifié.

plantes qui fertilisent le sol naturellement engrais verts vivants jardin permacole consoude

La consoude fait partie des plantes qui fertilisent le sol naturellement que les adeptes de la médecine traditionnelle comme ceux de la permaculture connaissent et adorent. Les jardiniers l’appellent souvent fumier végétal en raison de sa puissance nutritionnelle.

Le pissenlit est un autre représentant de cette catégorie d’engrais verts qui possède lui aussi des propriétés médicinales. Mieux encore, la plante entière est comestible, même la racine. Il enrichit la terre de potasse et de calcium, ainsi que de phosphore et d’éléments minéraux.

À lire aussi : Puis-je manger les pissenlits de mon jardin ? Quels sont leurs bienfaits ? Comment les cueillir et les conserver ?

La bourrache est également un accumulateur dynamique dont les feuilles duveteuses sont comestibles, pourvu qu’on les consomme jeunes. On dit que leur goût rappelle le concombre. Ses fleurs bleues en forme d’étoile sont parfaites pour décorer les desserts, comme on peut les manger aussi. À titre d’information, ce sont des plantes compagnes aux fraisiers.

Les légumes comme plantes qui fertilisent le sol

plantes qui fertilisent le sol naturellement engrais verts vivants jardin permacole radis daikon

Finalement, les radis Daikon sont de gros légumes-racines qui conviennent bien à la culture dans les sols argileux dans le but de les décompacter. Sans même mentionner comme ils sont délicieux ! Si la terre est particulièrement compactée, on peut laisser quelques radis pourrir dans le sol pour ouvrir la voie à l’infiltration d’eau. Évidemment, ce ne sont pas des plantes qui fertilisent le sol au sens propre du terme, mais elles améliorent quand même sa structure.

Certes, notre petite liste n’épuise pas les options de plantes qui fertilisent le sol naturellement, qui améliorent son pH, sa structure d’ensemble, etc. L’ortie, la moutarde, le sarrasin, le colza, le fenugrec, l’avoine et la camomille, entre autres, sont d’autre bons exemples de végétaux qui amendent la terre d’une manière ou d’une autre et dont vous pouvez profiter au jardin.



Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt