Planter un noyau de prune mirabelle : comment s’y prendre pour obtenir un beau et fructueux mirabellier ?

Auteur: Paul Mano

Qui n’a jamais gardé le noyau d’une prune dans l’espoir de planter un arbre ? Et ainsi de récolter de délicieuses prunes… Si oui, voici quelques conseils pour planter un noyau de prune mirabelle et faire pousser un prunier à partir de cette grosse graine. Et si on vous disait tout ce qu’il vous faut savoir pour y arriver ? Nos conseils ? C’est par ici !

Quand et comment semer un mirabellier ?

quand et comment semer facilement un mirabellier en 2022


Le mirabellier se plante en automne ou au printemps de mars à juin. Si vous avez le choix, optez pour l’automne, car les conditions de reprise au printemps seront meilleures. Il est recommandé de le planter dans un endroit ensoleillé et abrité du vent. Cependant, le mirabellier craint tout de même les grosses chaleurs. Sachez que cet arbre fruitier aime les sols riches. Alors, faites un apport de compost naturel ou d’un autre amendement lors de la plantation.

Pour un plant en conteneur, suivez nos conseils utiles : d’abord, creusez un trou suffisamment large et profond d’environ 60 cm de diamètre sur 80 cm de profondeur. Puis décompactez bien le fond. Ajoutez un peu de fumier bien décomposé ou de terreau enrichi pour plantation. Si votre terre est trop pauvre, n’hésitez pas à enrichir votre terre de rebouchage avec un apport de terreau par exemple. Ensuite, placez votre plant et installez un tuteur solide avant de reboucher. Pensez à bien tasser la terre. Enfin, n’oubliez pas de creuser une petite cuve autour du pied pour pouvoir y faire un apport d’eau de 3 ou 4 arrosoirs.

Pour un plant à racines nues, c’est le même principe, étape par étape. En plus, il vous faudra rafraîchir les racines au sécateur, les praliner et bien les étaler sur un petit monticule au fond du trou avant de reboucher. Enfin, rabattez ses rameaux à 30 cm environ du tronc.

comment entretenir un mirabellier en 2022


Concernant l’entretien, contentez-vous du minimum, car le mirabellier est très sensible aux blessures et aux maladies. La taille de formation se réalise dès la première année en hiver (hors période de gel). Après chaque taille, il faudra appliquer du mastic de cicatrisation pour le protéger des maladies et des insectes. Taillez votre mirabellier de manière à obtenir 3 ou 4 branches principales orientées vers l’extérieur. Après la récolte, il vous faudra supprimer les bois morts, les derniers fruits qui, à cause de leur pourriture, risquent de pourrir et de provoquer des maladies.

Comment planter un noyau de prune mirabelle ?

comment planter un noyau de prune mirabelle 2022

Tout d’abord, choisissez votre noyau de prune. Nettoyez-le à l’eau claire avec une brosse. Cela évitera que des restes de chair ne pourrissent ou risquent de développer des algues et des champignons néfastes à la future plantule. Ensuite, passons à la sélection naturelle : l’enveloppe qui entoure le noyau a une fonction protectrice qui réagit en fonction des saisons et des conditions extérieures.

Comment faire germer un noyau de fruits ?

En fait, pour « faire comprendre » au noyau de prune qu’il va pouvoir germer, il faut tester sa résistance au froid. Pour ce faire, entourez votre noyau de prune d’un mouchoir en papier humidifié et placez le tout dans un sac plastique pour créer un environnement idéal. Mettez-le au réfrigérateur en attendant la germination. Il vous faudra patienter entre 70 et 90 jours pour que l’opération réussisse. Si tout va bien, voici ce qu’il vous reste à faire :

  • Prenez un pot en terre cuite d’un diamètre de 15 centimètres.
  • Placez-y une épaisseur de plus ou moins trois centimètres de gravillons au fond pour que l’eau ne stagne pas dans la terre au fond du pot.
  • Préparez un mélange avec 2/3 de sable et 1/3 de mélange terreau et terre de votre potager.
  • Recouvrez les gravillons ou billes d’argile de cette terre jusqu’à trois centimètres du bord de votre pot.
  • Placez le noyau de prune germé plantule vers le haut en l’enfonçant légèrement en terre.
  • Finissez de recouvrir en prenant soin de toujours garder la terre humide.

Une fois que les deux premières feuilles de votre jeune prunier ont fait leur apparition, faites-le prendre l’air au soleil un peu à l’abri du vent pour éviter qu’il ne se dessèche trop vite. Toutefois, conservez-le toujours bien humide sans pour autant qu’il ait de l’eau dans sa coupelle. L’automne suivant, quand le tronc atteint 30 à 40 centimètres de hauteur, plantez-le alors en pleine terre. Il ne vous restera alors plus qu’à patienter à peu près 5 ans pour obtenir d’excellents résultats !

comment faire germer un noyau de fruit 2022

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué