Apprendre à booster les tomates avec de l’aspirine pour limiter le développement de mildiou

Par Claire Xavier
Liens commerciaux

Est-ce que l’aspirine est bonne pour les tomates ? Quels sont les bienfaits de ce médicament populaire ? Pourquoi l’utiliser au juste ? Comment booster les tomates avec de l’aspirine ?

est ce que l'aspirine est bonne pour les tomates
Liens commerciaux

Est-ce que l’aspirine est bonne pour les tomates ?

Utiliser de l’aspirine pour vos tomates peut vous sembler bizarre, mais cette pratique peu connue s’avère en fait particulièrement bénéfique pour vous plants. Mais, pourquoi au juste ? Quelles en sont les vertus ? L’avantage le plus important, c’est notamment la prévention du mildiou de la tomate. Comme vous le savez probablement déjà, il s’agit d’une maladie fongique assez fréquente qui pointe le bout de son nez par temps chaud et humide, et qui se caractérise par des taches brunes ou grise sur les feuilles. Elles évoluent au fur et à mesure pour devenir brun violet et d’une apparence huileuse. Les fruits commencent alors à se déformer et à pourrir, une odeur désagréable se dégage.

Vous vous demandez peut-être quelle est l’action de l’aspirine. On vous explique tout de suite ! Le mérite en revient à l’acide acétylsalicylique qui réduit de moitié les chances de la plante d’attraper le mildiou. Cette molécule a un effet éliciteur sur les végétaux, c’est-à-dire qu’elle imite une attaque sur la plante pour que cette dernière puisse activer ses mécanismes de défense. Une fois l’agression détectée, les cellules attaquées émettent des molécules d’alerte indiquant aux autres molécules qu’ils doivent se protéger. C’est exactement l’action de l’acide acétylsalicylique. Il simule une attaque fongique et les plants se protègent donc en conséquence. Ainsi, vous stressez les plants de tomates pour qu’ils aient suffisamment de temps d’élaborer une bonne protection avant que le mildiou les attaque.

En bref, l’aspirine va efficacement protéger vos tomates contre le développement du mildiou, mais elle va encore les prémunir contre certains parasites. Résultat : des plants robustes et un rendement amélioré ! Comment en tirer le meilleur parti ?

Comment booster les tomates avec de l’aspirine ?

booster les tomates avec de l'aspirine prévenir le mildiou

Vous connaissez maintenant les bienfaits de ces comprimés pour vos plantes potagères. Voyons comment les utiliser sans faux pas afin d’avoir une récolte au top ! Alors, comment booster les tomates avec de l’aspirine ? Rien de plus simple ! Comptez 100 gr d’aspirine par litre d’eau. Les cachets vont se dissoudre dans le liquide et vous allez utiliser la solution obtenue pour pulvériser les plants de tomates en prévention. Procédez de préférence en pleine journée pour que les feuilles puissent sécher rapidement. Côté fréquence, vaporisez les végétaux deux à trois fois par mois. À noter pourtant que ce remède est efficace lorsqu’il est appliqué avant les premiers signes du mildiou. Si la maladie s’est déjà installée, les chances de survie sont minimes. Dans ce cas, vous devez agir immédiatement en arrachant les pieds infectés pour les brûler. Ne le jetez pas au compost !

À titre d’information, des scientifiques ont découvert que booster les tomates avec de l’aspirine réduit les risques de mildiou de 47%.

Une autre façon d’utiliser l’aspirine consiste à en faire une solution (voir recette plus haut) et d’y tremper les graines de tomates avant de les planter. Ainsi, vous allez les booster dès le début !

Quelles autres méthodes de protéger les tomates du mildiou ?

faire pousser tomates sur tuteurs pour prévenir le mildiou
Liens commerciaux

Outre l’aspirine, il existe encore quelques bonnes astuces d’assurer une bonne protection à vos tomates face au mildiou. Vous pouvez même les pratiquer tout en utilisant les comprimés. Voici un aperçu :

  • Espacez suffisamment les plants pour optimiser le flux d’air et l’accès à la lumière. Ainsi, ils deviendront plus résistants aux maladies.
  • Paillez le pied des tomates pour qu’elles n’aient pas de contact direct avec le sol, celui-ci pouvant contenir des spores. Utilisez de paillis organique tel que tonte de gazon ou coupeaux de bois.
  • Si jamais vous apercevez des feuilles malades, enlevez-les immédiatement et brûlez-les. Elles ne doivent en aucun cas être jetées au compost.
  • Arrosez toujours au pied des plants, de préférence avec un système d’arrosage goutte à goutte.
  • Optez pour des variétés qui résistent au mildiou, mais prenez en compte qu’il n’y a toujours pas une garantie qu’elles ne développeront pas la maladie fongique. Elles incluent « Mountain magic », « Celebrity », « Rutgers », « Juliet », etc.


Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt