Bambou nain en pot : 5 variétés très ornementales à cultiver en intérieur et en extérieur

Auteur: Marionne Dyon

Un véritable roi sur nos terrasses et dans nos jardins, le bambou est une excellente plante brise-vue pour balcon, qui, selon la variété, se prête merveilleusement bien à la culture en pot. Croyez-le ou non, le bambou non traçant, c’est-à-dire, non envahissant, n’est pas un mythe. Il se développe horizontalement et forme des touffes insolites. Le bambou nain, entre autres, est le mieux adapté à la culture en conteneurs et il peut être cultivé en intérieur qu’en extérieur. Étant donné que le pot lui-même constitue une barrière, vous n’avez pas à vous inquiéter d’une colonisation éventuelle des rhizomes. Quand il est planté dans un espace restreint, le bambou peut atteindre des hauteurs élevées. C’est donc pratique et utile pour créer un écran d’intimité naturel pour le balcon et la terrasse.

Quelles variétés de bambou nain privilégier ?

bambou nain non traçant en pot sur la terrasse


Qu’il soit cultivé en pot dans l’appartement ou en pleine terre dans le jardin, le bambou nain est une plante décorative qui, selon la variété, peut être plantée en massif, en haie basse ou même comme couvre-sol ou brise-vue. Sa taille compacte permet de l’utiliser sur le toit-terrasse, sur le balcon ou un peu partout au jardin. Les variétés naines se prêtent bien à la taille et permettent de leur donner une belle forme aisément. Voici 5 variétés de bambou nain à considérer absolument pour réussir votre aménagement paysager moderne !

Bambou nain à grandes fleurs ‘Veitchii’

bambou nain orenemental variété veitchii fleurs décoratives bicolores


Ce bambou nain a des feuilles vert foncé qui deviennent bicolores avec l’arrivée de l’automne. Elles se parent de contours blancs, produisant un effet panaché, qui persistent jusqu’au printemps dans les zones plus chaudes. Sasa Veitchii est un cultivar hautement ornemental qui bénéficie d’une beauté incomparable. En raison de son système racinaire, ce bambou nain à grandes fleurs est utilisé généralement comme une plante couvre-sol, idéale pour tapisser des zones larges. Ses rhizomes uniques le rendent également très utile pour stabiliser les talus et pour limiter l’érosion. La plante peut être aussi très décorative dans de grands conteneurs.

bambou nain ornemental couvre sol sasa veitchii

Bambou nain Fargesia

bambou nain Fargesia rufa grands conteneurs bambou fontaine

C’est un bambou nain très rustique. Grâce à sa taille modeste (il ne dépasse pas les 3 mètres de haut), la plante est idéale pour de grands contenants et pour les petits jardins. Ce bambou non traçant produit des masses de nouvelles tiges feuillées d’une teinte rouillée, qui verdissent et déploient des feuilles vertes minces. Le feuillage est persistant et dure toute l’année. La plante tire son nom de « bambou fontaine » des touffes feuillues aussi hautes que larges qu’il forme. Le bambou nain Fargesia est spectaculaire dans de grands pots sur la terrasse, mais il est aussi très apprécié en haie, dense et facile d’entretien, dans le jardin. Il est curieux de savoir que cette variété de bambou constitue la nourriture préférée des pandas géants.

bambou nain Fargesia culture pleine terre fontaine de jardin en pierre

Bambou nain à la tige noire Chimonobambusa marmorea

bambou nain en pot Chimonobambusa marmorea rhizomes envahissants

Un superbe bambou à croissance verticale, couvert de très petites feuilles. Cette variété est idéale pour les grands pots et les jardinières. Elle pousse mieux dans des climats tempérés. On l’appelle aussi « bambou marbré » en raison de la canne en bordeaux foncé/acajou qui est ornée de marbrures. Les tiges sont couvertes de feuilles vertes étroites et denses. Ce bambou nain apprécie le soleil du matin. Il peut être cultivé en intérieur dans une situation de forte luminosité avec au moins 6 heures de soleil direct par jour. Il peut atteindre une hauteur de 3 mètres. Offrez-lui un sol humide et bien drainé. Les rhizomes sont envahissants, alors, cultivez ce bambou en conteneur.

bambou nain tige noire Chimonobambusa marmorea envahissant

Bambou nain Shibataea kumasaca

bambou nain ornemental pour haie Shibataea kumasaca

Un bambou nain au feuillage dense, Shibataea kumasaca atteint généralement environ 1,5 mètres de hauteur. Cette variété est particulièrement décorative en raison de ses petites feuilles larges très denses. Ce bambou se développe plus lentement que beaucoup d’autres bambous courants et il est plus facile à contrôler. Les rhizomes ont tendance à rester plus près de la surface. Shibataea kumasaca est parfait pour une haie bien taillée car les tiges restent bien droites et les branches sont courtes, ce qui rend la plante plus facile à tailler dans une forme particulière.

bambou nain culture pleine terre shibataea kumasaca

Bambou nain Pleioblastus humilis pumilus

bambou nain en pot exposition soleil pleioblastus humilis pumilus

Pleioblastus pumilus est un bambou compact, dressé et à feuilles dentelées persistantes en vert foncé. Les tiges, quant à elles, sont d’un vert pourpré. La variété ne dépasse pas les 1,5 mètres de hauteur et les 5 mètres d’étalement. Elle préfère les sols humides et bien drainés, ainsi que l’exposition plein soleil à mi-ombre. Plantez ce bambou au printemps, dans un endroit ensoleillé et abrité. La plante peut être envahissante, donc, faites-la pousser dans un pot.

bambou nain en pot feuillage persistant pleioblastus argent pumilus

Comment arroser un bambou nain en pot ?

comment arroser un bambou nain en été pleioblastus viridistriatus auricoma

Le bambou nain en pot est sensible aux températures trop élevées et aux vents forts. Ces conditions atmosphériques contribuent à l’évaporation d’humidité plus forte. En été, les plantes ont besoin d’un arrosage régulier, idéalement tous les deux jours. En cas de chaleur extrême, arrosez chaque jour.

Comment entretenir le bambou nain en pot en hiver ?

comment entretenir un bambou nain en hiver fargesia

Comme pour la plupart des plantes en pot, le bambou nain est beaucoup plus sensible aux températures froides. En plus de ne pas bénéficier d’un approvisionnement en eau naturel dans le sol humide, il ne profite pas non plus de l’effet isolant du sol entourant les racines. Ainsi, son système racinaire devient très vulnérable au gel. Dans les régions de froid extrême, il est recommandé d’envelopper le pot dans un matériau isolant, comme par exemple, de la toile de jute, ou simplement de le rentrer. Un arrosage régulier aidera les racines à recevoir suffisamment d’eau tout au long de l’hiver. Le paillage serait aussi très utile pour empêcher le gel des racines.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué