Comment arroser sous serre quand on est absent ? Entretien pendant les vacances

Par Scarlett Nakova
Liens commerciaux

L’arrosage est un facteur essentiel à la bonne santé des plantes cultivées en serre. Les périodes de vacances de l’année approchent avec charme, et vous vous demandez comment gérer votre récolte ? Comment arroser sous serre quand on est absent ? La rédaction de Deavita répond à toutes les questions !

arroser sous serre quand on est absent vacances goutte
Liens commerciaux

Comment savoir si on arrose trop ou pas assez ?

L’arrosage est l’une des mesures importantes que vous pouvez prendre, en particulier dans les espaces clos qui sont isolés de toute précipitation. Certains signes peuvent vous indiquer les conséquences d’un arrosage insuffisant ou peu fréquent des plantes pour pergola dans les serres. L’un d’entre eux se traduit par un mauvais développement des racines, la perte ou le jaunissement des feuilles. C’est un signe fréquent de manque d’eau.

Une autre erreur d’arrosage courante consiste à arroser trop superficiellement, ce qui augmente la salinité du sol. La salinisation du sol dans les serres est une menace sérieuse pour la santé de vos plantes. Le manque d’eau l’empêche à son tour de nourrir suffisamment ses fruits, ce qui entraîne un retard ou une absence d’expansion. Certaines variétés peuvent être complètement insipides si elles sont trop arrosées. On ne peut pas non plus passer sous silence le fameux stress hydrique qui entraîne une germination précoce.

Comment arroser sous serre quand on est absent ?

arroser sous serre quand on est absent vacances goutte jardin

Il est donc important de choisir le bon système d’irrigation qui vous aidera à prendre soin de votre serre en votre absence ! C’est le moment de consulter nos conseils pour une irrigation efficace des serres, du choix du bon type d’irrigation aux méthodes naturelles pour limiter l’évaporation sans trop d’efforts !

Appliquer un système d’irrigation goutte à goutte

Le compte-gouttes est la solution idéale lorsque vous êtes absent ou que vous avez décidé de profiter des vacances. L’arrosage automatique consiste à placer une bouteille dans le pot de 1, 2 ou 5 litres, selon la durée de l’absence. Percez donc le bouchon au moins deux endroits et placez la bouteille directement dans le pot. Percez également le fond de la bouteille pour éviter que l’eau ne s’écoule. Ainsi, la durée de l’irrigation sera directement liée au diamètre des trous de votre serre.

Utiliser un système d’arrosage ancestral

Utilisez l’ancien système d’arrosage vieux de près de 4 000 ans ! Il s’agit d’utiliser une jarre traditionnelle en terre cuite qui doit être enterrée dans le sol de la serre. Comment éviter les mauvaises herbes dans la serre ? Ce procédé permet d’économiser environ 50 % d’eau par rapport à l’arrosage traditionnel. Il suffit de se procurer une jarre en terre cuite pour la mettre dans le lit ou le pot géotextile !

Installation d’un système d’irrigation

Un système d’irrigation est relativement plus difficile à installer, mais reste une méthode d’irrigation efficace. Vous devez vous procurer des réservoirs d’eau et de solutions nutritives, des petits tuyaux et des goutteurs. Ces systèmes sont généralement automatisés, de sorte qu’il vous suffit de mesurer exactement la quantité d’eau et de solution nutritive que le système fournira à vos plantes dans la serre.

Un pot à réserve d’eau

Les pots dotés d’une réserve d’eau intégrée permettront aux différentes cultures de puiser l’eau dont elles ont besoin en votre absence. Il est déconseillé d’utiliser cette méthode pour les plantes à longues racines, car celles-ci peuvent traverser le treillis, absorber l’eau et provoquer un engorgement. Parallèlement, vous pouvez utiliser la technique de la laine imbibée, qui est particulièrement efficace à l’intérieur.

Au départ, placez un récipient d’eau au-dessus de la plante, puis attachez un fil de laine du fond du récipient au cœur du substrat de vos plantes. Assurez-vous que vous avez enfoncé la laine suffisamment profondément dans le substrat pour permettre à toutes les racines de bénéficier de l’apport d’eau.

Application d’un programmateur

Le programmateur peut fonctionner à l’énergie solaire ou électrique, ce qui vous permettra de lancer l’arrosage automatiquement, avec peu ou pas d’intervention de la part du jardinier. Ainsi, le système d’arrosage automatique vous permettra de programmer l’arrosage à tout moment, en votre absence ou la nuit. Pendant les soirées nocturnes, vous pouvez programmer la durée exacte ainsi que la fréquence d’arrosage que vous souhaitez. Certains modèles sont même équipés d’un capteur qui déclenche automatiquement l’arrosage en fonction du taux d’humidité.

À lire également : Quand faut-il arroser les bégonias ? Guide d’entretien



Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt