Les secrets de l’arrosage du rhododendron en hiver pour avoir une floraison magnifique au printemps !

Par Ophélie Monet
Liens commerciaux

Le rhododendron, fleurissant au printemps dans des couleurs vives, est l’élément phare de tout jardin. Mais tout cela est dû au bon entretien en hiver. Le sujet d’aujourd’hui est l’arrosage du rhododendron en hiver. À quelle fréquence doit-on arroser, quand et pourquoi ? Quels sont les problèmes courants liés à l’arrosage, où peut-on se tromper ? Et comment le protéger correctement du froid ? On vous dit tout !

Arrosage du rhododendron en hiver : quand et comment ?

arrosage du rhododendron en hiver

Le rhododendron est un arbuste absolument magnifique qui aime l’humidité et prospère dans des sols bien drainés et légèrement acides. Avec une protection adéquate, ils peuvent résister au gel hivernal et fleurir vigoureusement au printemps. Cependant, une fois l’hiver venu, la question de l’arrosage se pose. Faut-il arroser le rhododendron en hiver ? Dans l’affirmative, quelle est la quantité d’eau nécessaire ? Même si les plantes entrent en dormance et qu’il n’est pas recommandé d’arroser la plupart d’entre elles, le cas du rhododendron est un peu différent. Il a encore besoin d’humidité en hiver, car les racines sont encore actives et ont besoin de leur quantité d’eau. Si vous arrêtez complètement d’arroser, les feuilles jauniront d’abord, puis bruniront et mourront. Il faut absolument éviter cela. Cette plante doit être arrosée une fois par semaine. Veillez à ne pas trop l’arroser afin de ne pas inonder les racines, ce qui pourrait causer des problèmes par la suite. Veillez toujours à vérifier le sol. S’il est sec, il est temps d’arroser. S’il est encore humide, attendez un peu.

Problèmes possibles liés à l’arrosage du rhododendron en hiver

L’arrosage semble être une tâche assez facile, n’est-ce pas ? Oui et… Non. Comme nous l’avons dit, le rhododendron aime l’humidité. Un sol humide lui assurera donc un environnement parfait pour sa croissance. Cependant, beaucoup de gens considèrent que c’est une carte blanche pour trop arroser, ce qui peut entraîner le pourrissement des racines. La frontière est très mince entre l’arrosage juste nécessaire et l’arrosage excessif, qui peut être préjudiciable. L’arrosage excessif peut également entraîner le flétrissement des fleurs, la chute des feuilles et la mort éventuelle de la plante. D’autre part, si la plante ne reçoit pas assez d’humidité, ses feuilles commenceront à se recourber. N’attendez pas de voir ces signes, vérifiez toujours le niveau d’humidité du sol. Et pour éviter que l’eau ne s’évapore rapidement, surtout en été, mettez toujours du paillis. Cela entraînera une évaporation très lente et protégera la plante du gel ou des vagues de chaleur en été.

À lire aussi : 3 gestes pour réussir l’entretien du rhododendron en hiver

Comment protéger le rhododendron en hiver ?

comment entretenir le rhododendron en hiver
Liens commerciaux

Il existe de nombreuses belles plantes résistantes au gel à planter dans le jardin qui ne nécessitent que peu ou pas de protection pendant l’hiver. Malheureusement, le magnifique rhododendron n’en fait pas partie. Si elle n’est pas bien protégée, la plante commencera à recroqueviller ses feuilles afin de préserver son énergie et de s’accrocher à l’eau qu’elle a dans le sol. Le froid peut définitivement la tuer, notamment si vous vivez dans une région très froide et venteuse avec de fortes chutes de neige. Il existe quelques moyens simples et éprouvés de protéger la plante contre les dommages causés par le froid et de la voir prospérer au printemps. L’une d’entre elles consiste à ajouter du paillis et l’autre à le recouvrir d’une toile. Parlons-en.

Quel paillage choisir ?

paillage rhododendron hiver

C’est le moment d’ajouter du paillis ! C’est essentiel pour la santé de la plante et son taux de survie cet hiver. Vous pouvez utiliser des feuilles séchées, de l’écorce, de la paille, des tontes de gazon séchées, voire du carton. Le paillis apportera non seulement aux racines la chaleur dont elles ont tant besoin, mais il maintiendra également un niveau d’humidité élevé dans le sol. Et ce n’est pas tout ! Le paillis empêche par ailleurs les mauvaises herbes de pousser partout et de tuer votre rhododendron. Ne pensez pas que le froid suffira à les tuer, l’ajout de paillis les étouffera et aidera votre plante à prospérer entre-temps.

Protection du rhododendron du gel

Une autre façon de protéger le rhododendron du gel est de l’envelopper dans un tissu. Mais cela ne suffit pas. Vous devrez placer des tuteurs autour de la plante pour assurer sa stabilité et éviter qu’elle ne soit renversée par les vents violents de l’hiver. Une fois que vous avez placé les tuteurs autour de la plante, mettez du grillage à poule, car les laisser nus ne suffira pas pour que la toile reste en place. Ensuite, vous pouvez enrouler la toile de jute autour et vous avez terminé. Ces deux étapes sont essentielles, ne les négligez pas !

comment protéger le rhododendron en hiver
Liens commerciaux

Comment entretenir un rhododendron en pot en hiver ?

Quant à l’entretien du rhododendron en pot en hiver, les règles ne changent pas. Vous pouvez le rentrer dans un garage froid pour le protéger des vents et de la neige. Si vous ne pouvez pas le faire, n’oubliez pas de le recouvrir de paillis et de l’entourer d’une toile de jute. L’arrosage du rhododendron en hiver en pot est le même aussi. Veillez à ce que la terre soit toujours humide, mais pas trop, et ne la laissez pas se dessécher complètement. Suivez ces étapes et votre plante se développera rapidement après l’hiver !

entretien rhododendron en pot hiver
Liens commerciaux


Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt