Le manque de sommeil, pourrait-il être un facteur de risque de la myopie ?

Auteur: Claire Xavier

Se caractérisant par une bonne vision de près, mais une vision floue de loin, la myopie est considérée comme un trouble de la vision et non pas comme une maladie. Les causes de son développement sont génétiques et environnementales à la fois, mais elles demeurent pourtant mal connues. Dans ce contexte, une étude australienne a associé la myopie au manque de sommeil en évoquant plus particulièrement le rythme circadien perturbé. Voici encore une bonne raison de bannir les écrans le soir !

Le manque de sommeil, est-il un facteur de risque de la myopie ?

manque de sommeil myopie rapport établi étude australienne rythme circadien perturbé lumière bleue smartphones


Publiée en octobre dernier dans la revue SLEEP, l’étude australienne avait pour but d’évaluer le taux de mélatonine et le rythme circadien chez 18 personnes myopes et 14 non myopes âgés en moyenne de 22 ans. Après avoir analysé les données, les chercheurs ont constaté que les participants atteints de myopie dorment 1 h 12 de moins et que leur quantité de mélatonine est inférieure d’environ 30%. Les auteurs de l’étude précisent donc que les individus myopes s’endorment plus tard, qu’ils nécessitent plus de temps pour s’endormir et que leur sommeil est plus court par rapport aux non myopes.

Et les responsables ? Les scientifiques pointent les smartphones dont la lumière bleue neutralise la production de mélatonine et fait retarder le rythme circadien la nuit, ce qui perturbe le sommeil. Celui-ci est donc retardé et de mauvaise qualité. Une étude parue ce janvier a confirmé une forte augmentation des cas de myopie chez l’enfant notamment en raison de l’utilisation importante des écrans pendant le confinement et du manque de lumière du jour.

Par conséquent, les experts recommandent de bannir la lumière bleutée, en particulier le soir et avant d’aller au lit, afin d’éviter le manque de soleil et mieux prendre soin de ses yeux.

manque de sommeil myopie lien confirmé étude australienne rythme circadien perturbé lumière bleue


La myopie est en effet l’anomalie oculaire la plus répandue dont la prévalence ne cesse pas d’augmenter. Une étude datant de février 2016 et publiée dans la revue Ophthalmology a montré que d’ici à 2050, la moitié de la population mondiale souffrira de myopie. Parmi les personnes à risque figurent celles avec des antécédents familiaux et celles d’origine caucasienne et asiatique.

Références :

SLEEP (octobre 2020) : « Myopia, or near-sightedness, is associated with delayed melatonin circadian timing and lower melatonin output in young adult humans », Ranjay Chakraborty et coll.

Ophthalmology (février 2016) : « Global Prevalence of Myopia and High Myopia and Temporal Trends from 2000 through 2050 », Brien A. Holden et coll.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué