Selon une étude, la fonction rénale est liée à des symptômes dépressifs

Auteur: Claire Xavier

Dépression et santé rénale : qu’est-ce qu’elles ont en commun ? Alors, une étude récente vient d’associer les symptômes dépressifs à un déclin particulièrement rapide de la fonction rénale. Ces résultats proviennent des adultes ayant une fonction des reins normale et seront publiés dans la prochaine édition du Clinical Journal of the American Society of Nephrology (CJASN).

Un rapport entre des symptômes dépressifs et un déclin des fonctions rénales

symptômes dépressifs liés à un déclin des fonctions rénales nouvelle étude dépression trouble mental


Dans un communiqué de presse de 28 mai 2021, le CJASN a présenté des découvertes scientifiques assez intéressantes. Une étude portant sur des adultes ayant une fonction rénale normale a dévoilé que celles qui souffraient de symptômes dépressifs fréquents étaient plus susceptibles de développer un déclin rapide des fonctions rénales plus tard dans leur vie. Comme mentionné plus haut, l’étude sera publiée dans la prochaine édition du CJASN.

Une affection assez courante chez les individus d’âge adulte moyen et les personnes âgées, la dépression contribue au développement de plusieurs problèmes psychiques et physiques. Des recherches précédentes ont réussi à établir un rapport entre les symptômes dépressifs et le déclin rapide des fonctions rénales chez des patients atteints de maladie rénale chronique (MRC). Mais des chercheurs chinois voulaient savoir si cette corrélation est également présente chez des adultes ayant une fonction rénale normale. Pour ce faire, l’équipe scientifique dirigée par le Dr. Xianhui Qin a analysé les informations de 4 763 participants en bonne santé rénale.

symptômes dépressifs associés à un déclin rapide de la fonction rénale nouvelle étude dépression trouble mental


Au début de l’étude, 39% des participants présentaient des symptômes dépressifs majeurs. Au cours d’un suivi médian de 4 ans, 260 individus, soit 6% des participants, ont souffert d’un déclin rapide de leur fonction rénale. Après avoir analysé ces résultats, les chercheurs ont conclu que les personnes avec des symptômes dépressifs fréquents étaient 1,4 fois plus sujettes à souffrir d’un tel déclin par rapport aux participants dont les signes de dépression étaient rares.

« La maladie rénale chronique est l’un des principaux facteurs de risque des maladies cardiovasculaires, d’insuffisance rénale et de mortalité dans le monde. Par conséquent, identifier un plus grand nombre de facteurs de risque modifiables pourrait réduire le risque de MRC ainsi que de ses plusieurs complications en permettant ainsi un diagnostic et prévention précoces. », a déclaré le Dr. Qin.

Référence :

Clinical Journal of the American Society of Nephrology (mai 2021) : « Depressive Symptoms Linked To Rapid Kidney Function Decline », Xianhui Qin et coll.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué