Coronavirus chinois : une infection mystérieuse qui fait peur

Auteur: Claire Xavier

Environ 600 personnes infectées et 17 décès en raison du coronavirus chinois : voici la statistique actuelle dont les chiffres ne cessent pas d’augmenter. Une infection plus mystérieuse que la peste qui fait déjà des victimes dans les pays voisins et qui fait peur à travers le monde entier. Où se trouve l’épicentre de l’épidémie et quelle est la réaction de l’Organisation mondiale de la Santé ? Décryptage.

Un type de coronavirus fait peur en Chine et pas que !

coronavirus chinois épidémie transmission maladie infectieuse

L’infection grave qui est en train de faire trembler les Chinois représente en effet un nouveau type de coronavirus mal connu pour l’instant. Ce groupe compte un grand nombre virus variés pouvant causer des maladies inoffensives comme un rhume, mais aussi des conditions plus graves telles que le Syndrome respiratoire aigu sévère (le SRAS). Celui-ci a déclenché une épidémie en 2002-2003 entraînant la mort d’environ 800 personnes principalement en Chine continentale et à Hong Kong.

Intitulé temporairement « 2019-nCoV », ce type de virus partage 80% de similarités avec le SRAS du point de vue génétique, confirme le professeur Arnaud Fontanet. Le virus chinois se caractérise donc par de la fièvre et une toux persistante. Cette dernière est plutôt légère mais risque de se transformer en une insuffisance respiratoire et même d’entraîner des complications cardiaques surtout chez les personnes âgées ou celles de santé chancelante.

Côté propagation, cette maladie infectieuse se transmet d’humain à humain, confirme le scientifique de renom chinois Zhong Nanshan. D’après l’Organisation mondiale de la Santé, il semble qu’un animal est la source primaire de l’épidémie du virus chinois. À titre d’information, celui-ci avait été détecté pour la première fois en décembre à Wuhan.

La ville de Wuhan- l’épicentre de l’épidémie

virus chinois épidémie réactions cas mortels

La ville chinoise de Wuhan dont la population est de 11 millions de personnes, s’avère le foyer de l’infection mystérieuse. Dès aujourd’hui, les trains, les avions et les bus seront suspendus dans le but de contenir l’épidémie. Qui plus est, les habitants n’auront pas le droit de quitter la ville sans une raison particulière.

Les experts de l’OMS ont annoncé qu’ils s’abstiendront de déclarer une urgence sanitaire de portée mondiale mais qu’ils poursuivront les discussions à Genève aujourd’hui.

coronavirus en Chine transmission ville en quarantaine épidémie

Pour généraliser, les groupes à risque incluent les enfants, les personnes âgées et les individus dont le système immunitaire est affaibli. Les symptômes sont similaires à ceux de la pneumonie et de la bronchite. Actuellement, des cas ont été enregistrés aussi au Japon, en Corée du Sud, en Thaïlande, à Taïwan et même aux États-Unis.




Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué