Covid-19 : il est quoi le « champignon noir » qui attaque les patients guéris en Inde ?

Auteur: Claire Xavier

Porteur de deux mutations, responsable de près de 10 % des infections par SARS-CoV-2 en Inde et présumé d’être résistant aux vaccins, le variant indien ne cesse pas d’inquiéter le monde et a été déjà enregistré dans 44 pays dont la France. Mais cette souche puissante est loin d’être finie avec les surprises. Classé « préoccupant » par l’Organisation mondiale de la Santé, le B.1.617 venait de susciter une autre inquiétude : le « champignon noir » potentiellement mortel. Qu’est-ce que c’est et quels sont les personnes à risque ?

« Champignon noir » : une infection mystérieuse et très dangereuse liée au variant indien du coronavirus

champignon noir Covid-19 variant indien infection fongique Inde quelle cause mucormycose


Causé par des champignons filamenteux microscopiques de la famille des Mucorales, le champignon noir présente en effet une infection potentiellement mortelle dénommée mucormycose. Elle était détectée chez plusieurs patients guéris ou en état de guérison du Covid-19 en Inde, rapporte la BBC. Ces champignons se trouvent généralement presque partout dans notre environnement, mais provoquent une incidence habituellement chez les personnes immunodéprimées.

En Inde, les cas de mucormycose ont augmenté significativement depuis le déclenchement de la pandémie de coronavirus. Le Dr. Akshay Nair du Sion Hospital de Mumbai a précisé qu’il avait soigné 40 personnes en deux semaines contre moins de dix au cours des deux dernières années. D’autres professionnels de santé rapportent aussi d’une explosion des cas dans leurs hôpitaux.

champignon noir mucormycose infection fongique coronavirus Inde souche indienne


Pour ce qui est des cas graves du champignon noir, une intervention chirurgicale est nécessaire pour que l’infection n’atteigne pas le cerveau. Certains patients sont touchés aux yeux, ce qui augmente le risque d’une perte de la vision. Les médecins ont constaté que toutes les personnes souffrant de mucormycose ont subi une infection par SARS-CoV-2 dans les deux semaines précédentes. De plus, la majorité des individus étaient diabétiques.

D’après les spécialistes, les traitements contre le coronavirus, en particulier les stéroïdes, jouent un rôle primordial dans le développement de cette infection fongique. Ils précisent que les stéroïdes permettent de réduire l’inflammation pulmonaire, mais ils influencent aussi les défenses immunitaires.

Référence : BBC (2020) : « Mucormycosis: The ‘black fungus’ maiming Covid patients in India », Soutik Biswas.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué