Porteur de 2 mutations, le variant indien est-il résistant aux vaccins ?

Auteur: Claire Xavier

Hier, le 26 avril 2021, l’Inde a enregistré environ 353 000 nouvelles contaminations au coronavirus sur 24 heures. Un nouveau record mondial qui a poussé les autorités locales de prolonger d’encore une semaine le confinement à New Delhi. La situation dans le pays qui compte 1,3 milliard d’habitants s’aggrave jour après jour et met les hôpitaux à rudes épreuves. Ceux-ci sont littéralement inondés par l’afflux de malades et sont confrontés à une grave pénurie d’oxygène. Mais à quoi au juste est due cette aggravation extrêmement inquiétante ? Alors, au nouveau variant indien, baptisé B.1.617, qui est responsable de près de 10 % des infections par SARS-CoV-2 en Inde. Qui plus est, il renferme une double mutation qui pourrait entraîner une plus grande résistance aux vaccins ? La souche indienne, est-elle présente en France ?

En train de ravager l’Inde, le variant indien suscite des inquiétudes en Europe

variant indien contagiosité transmission symptômes double mutation résistance aux vaccins


Après la souche britannique, brésilienne, sud-africaine et le variant californien, un nouveau variant du virus initial SARS-CoV-2 a émergé en Inde en y causant une flambée épidémique. Communément appelé variant indien, il porte deux mutations puissantes et résistantes aux anticorps. Cette souche n’est pas à ce stade détectée en France métropolitaine, mais elle était identifiée dans d’autres pays européens. Par mesure de précaution, les vols France/Inde seraient probablement suspendus dans les prochains jours.

Comme mentionné ci-dessus, le variant indien n’est pas actuellement présent en France métropolitaine, mais selon des experts, c’est une question de jours. D’après la base de données GISAID surveillant les mutations du coronavirus à l’échelle mondiale, un nombre de pays européens ont déjà signalé des contaminations au B.1.617. Il s’agit notamment de la Suisse, du Royaume-Uni, de l’Italie, de l’Irlande, de la Guadeloupe, de l’Allemagne, de la Belgique et de l’Espagne.

variant indien ce que l'on sait niveau de contagiosité symptômes double mutation résistance vaccins


Le variant indien est plus contagieux que les autres, mais il engendre les mêmes symptômes propres au coronavirus. Pourtant, un saignement du nez ou de la gorge était observé chez certaines personnes en vue du climat chaud et sec en Inde provoquant plus de toux et d’éternuement.

Porteuse de deux mutations, la souche indienne se veut plus contagieuse et pourrait fragiliser l’immunité des personnes vaccinées avec un sérum de type adénovirus comme celui de Johnson & Johnson et d’AstraZeneca. De plus, la double mutation augmente considérablement la capacité de transmission du virus, en particulier chez les jeunes et les enfants.

Ce qui inquiète fortement les autorités, c’est notamment cette double mutation qui semble significativement puissante, car elle peut échapper aux anticorps et menacer ainsi les campagnes vaccinales.

Référence : GISAID : « Tracking of Variants ».

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué