Pourquoi sécher les pétales de fleurs ? Quelles méthodes utiliser pour garder leurs propriétés ?

Par Marie-Anne Lenormand
Liens commerciaux

Que faire avec les pétales des fleurs comestibles ? Comment les utiliser pour garder leurs propriétés : séchés ou frais ? Est-ce qu’il est important de ne pas leur faire perdre la couleur et quelle est la meilleure méthode de séchage ? Autrement dit, comment sécher les pétales de fleurs ? À chaque question, une réponse ! 

sécher les pétales de fleurs que faire pétales fleurs comestibles comment utiliser garder propriétés séchés frais
Liens commerciaux

Quelles façons d’utiliser les plantes comestibles ?

comment sécher les pétales de fleurs fleurs feuilles tiges racines employées concoction thés tisanes infusions potions

Personne ne doute des propriétés des plantes comestibles dans la cuisine et pour la santé. La rhubarbe en fait partie avec ses tiges qui se prêtent à une consommation cuites ou crues, tandis que ses feuilles vont au compost et sont un igrédient parfait de purin bénéfique comme engrais naturel dans le jardin. Idem pour les herbes médicinales et aromatiques dont les différentes parties (fleurs, feuilles, tiges, racines) sont employées pour la concoction de thés, tisanes, infusions, potions.

Siroter un thé chaud et odorant en hiver est un moment favori pour tout le monde. Se désaltérer avec un verre de limonade de fleurs comestibles est le summum d’une détente dans le salon du jardin.

Pour sublimer cette boisson estivale, il faut apprendre à sécher les pétales de fleurs de façon qu’ils gardent leur couleur, leur parfum et leurs propriétés.

Pourquoi faire sécher les fleurs, les fruits et les légumes ?

pourquoi sécher les pétales de fleurs créations artistiques fabrication produits cosmétiques culinaires
Liens commerciaux

Frais, secs ou fanés : c’est la question ! Quelle utilisation ? Un exemple de fleur universelle est la Rose dont les pétales sont bons en état frais pour faire du sirop et de la confiture, et pour concevoir des produits cosmétiques. Fanées ou séchées, les feuilles peuvent aussi conserver leurs atouts biologiques : parfum, couleur et goût, ainsi que leur subtilité. Cette dernière, pour les impliquer dans des projets créatifs de décoration. Il faut seulement savoir comment faire.

Le séchage de plantes (fleurs, fruits et légumes) est une pratique ancestrale qui ne change pas la donne des végétaux. Au contraire, de cette façon on garde leur parfum et on rehausse leur saveur en extirpant l’humidité.

Le processus du séchage ne finit pas avec la déshydratation. On peut être sûr que le travail est bien fait, lorsque les plantes déjà sèches sont dûment conservées, sans lumière et hermétiquement fermées.

À lire aussi : Comment utiliser les roses fanées dans la cuisine ?

Comment sécher les pétales de fleurs ?

sécher pétales sécher air libre ombre bonne circulation abri éviter décolorer garder propriétés parfum goût

Parmi les souvenirs tendres de l’enfance, il y a la compote aux fruits secs que nos grands-mères faisaient sécher au soleil. C’étaient des moments excitants : cueillir, couper, épépiner. On recouvrait le fond des plateaux avec du papier journal et on étalait les morceaux ou les tranches des fruits. Le soir, on rentrait les plaques à l’abri et le matin, on les sortait dehors.

Ceci dit, la meilleure façon de sécher les pétales de fleurs est de les exposer à l’air libre, mais on peut utiliser aussi les appareils de cuisine : un déshydrateur, un micro-ondes, un four.

La fleur la plus plébiscitée pour des utilisations diverses est la rose. Au mois de mai, dans la Vallée des roses en Bulgarie commence la cueillette de ces fleurs sublimes. Le pays se tient en tête du palmarès pour la production d’huile de rose Damascène, suivi de la Turquie et de l’Iran. La magie appelée « cueillette de roses » est une tradition séculaire dans les régions de la Bulgarie centrale.

Elle commence très tôt le matin, au lever du soleil, lorsque les pétales sont frais, couverts de la rosée.

Il faut s’approcher des pétales délicats avec respect et estime. Ceux qui sont à ingérer doivent être cueillis dans une zone écologiquement pure.

sécher les pétales de rose autres méthodes séchage pressage utiliser appareils cuisine déshydrateur four

Essayez de sécher en plein air en utilisant la méthode ancestrale : étalez sur du papier sec et laissez pendant quelques jours à l’ombre et à l’abri du vent pour préserver la couleur des pétales et pour éviter qu’ils s’éparpillent.

Le pressage est une méthode sécurisante, car vous pouvez utiliser des livres. En pressant les pétales entre les pages, comme des sandwichs, vous herbarisez. Pour ne pas endommager le livre, mettez les feuilles des fleurs dans des serviettes en papier. L’astuce est d’assurer assez de poids qui est crucial pour la déshydratation des feuilles. Vérifiez tous les trois jours et changez de serviettes s’il y a besoin.

Si vous n’avez pas de balcon ou terrasse, ni déshydrateur, le four et le micro-ondes effectueront la même tâche, mais avec des précautions à prendre. Une température très basse de 35°C ne fera pas brûler les pétales. Pourtant, ne laissez pas sans contrôle car l’objectif est de sécher et non pas de rôtir les feuilles. Le séchage dure une demi-heure au maximum.

La conservation correcte fera éviter la moisissure.

Est-ce que toutes les fleurs peuvent être séchées ?

La réponse est positive du côté artistique, mais toutes les fleurs ne sont pas comestibles comme l’hibiscus qui est une variété de la rose et qui ressemble plutôt à la rose trémière.

À lire aussi : Quelles plantes et fleurs à faire sécher ? Idées et techniques



Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt