Comment couper le romarin pour qu’il repousse ? Quelle partie de la plante à des fins culinaires ?

Par Marie-Anne Lenormand
Liens commerciaux

Les chefs d’œuvre culinaires aux saveurs méditerranéennes ne peuvent pas se passer du romarin. Son entretien en pot ou en touffes au jardin ne suppose que les soins ordinaires : exposition, arrosage, pollinisation. La taille est cruciale, elle aussi. Lorsqu’on veut l’utiliser en cuisine, comment couper le romarin pour qu’il repousse ? Quelle partie : les brins ou toute une tige ? Important de savoir avec quoi couper : main nue ou avec des ciseaux. Les réponses et une vidéo instruisante dans cet article.

couper les feuilles de romarin chefs d’œuvre culinaires saveurs méditerranéennes incontournables

Quelle place occupe le romarin en cuisine ?

couper les feuilles de romarin recettes agneau rôti poulet bœuf poisson assaisonnées épice
Liens commerciaux

Adepte ou non de la cuisine méditerranéenne, vous utilisez ses épices au moins une fois par semaine. Les plus plébiscitées sont le basilic, l’origan, la coriandre et bien sûr, le romarin. Les recettes de poisson à la poêle ont la place d’honneur dans votre menu hebdomadaire. L’agencement correct des épices en duos fait partie de l’art culinaire et garantit une alimentation saine.

Envie d’une touche piquante ? N’hésitez pas de combiner le gingembre et le piment de Cayenne. Peaufinez le poulet, l’agneau et le bœuf avec la combinaison du cumin et de la coriandre.

Les pommes de terre comme accompagnement du poulet rôti auront un goût délicieux avec du paprika fumé et de la poudre d’ail. Également bon pour un plat salé ou pour une tarte à la citrouille, le curcuma est un assaisonnement coloré terroir. Un confort automnal et une douceur au palais garantit le duo de la cannelle et de la poudre de chili.

En principe, le romarin est autosuffisant pour contribuer à la saveur subtile d’un plat à la viande, mais on admet y ajouter du thym, de la sarriette et de l’origan. Tous ensemble ou par deux et par trois, ces herbes de Provence sont appréciées pour les grillades.

Les suggestions ci-dessus font penser à la façon dont on doit utiliser ces épices. Comment couper le romarin pour qu’il repousse ? Haché ou émincé est-il meilleur à mettre dans un plat ?

Quelle partie du romarin est utilisée en cuisine ?

comment couper les feuilles de romarin quelle partie plante utiliser cuisine dépend choix personnel recette

En état frais ou en phytothérapie, le Rosmarinus officinalis offre des faveurs incontournables : arôme, goût, fraîcheur. Cultivé en pot ou dans le jardin, l’entretien doit respecter sa nature méditerranéenne, y compris la taille correcte. À des fins culinaires, comment couper le romarin pour qu’il repousse ? Pour l’utiliser tout de suite ou conserver, hachez ou émincez les feuilles avec un couteau de chef ou avec des ciseaux de cuisine. Saupoudrez vos recettes avec la consistance souhaitée obtenue. Procédez de la même façon avec les fleurs. Quant aux tiges et aux branches, leur parfum est obtenu par infusion dont baigner un ragoût, ou pour mélanger dans des soupes et des sauces.

À lire aussi : Quand et comment tailler le romarin pour favoriser la croissance et le rendement ?

Comment couper le romarin pour qu’il repousse ?

quelle partie du romarin utiliser en cuisine comment couper main nue couteau chef ciseaux cuisine
Liens commerciaux

Précisons dès le début pour qu’il soit clair, sans ambiguïté. Il ne s’agit pas de la taille régulière et obligatoire de la plante, mais d’en tirer le meilleur parti à des fins culinaires. Que vous envisagiez de l’utiliser dans vos recettes préférées ou simplement pour garnir vos plats, il faut maîtriser l’art de couper le romarin.

L’ensemble d’outils est plus que banal : des ciseaux de cuisine bien aiguisés ou un couteau de chef, une planche à découper. Tournez le regard après vers le pot de romarin frais et recherchez les bons brins aromatiques et d’un vert éclatant. Exit les fanés ou les décolorés. Une poignée de brins devrait suffire pour un plat.

Pour retirer facilement les feuilles de la tige, tenez le haut du brin d’une main et faites glisser vos doigts le long de la tige dans le sens opposé des feuilles.

Peut-on utiliser la tige du romarin dans la cuisine ?

Bien que les tiges du romarin soient comestibles, elles peuvent être assez coriaces et ligneuses. Pour cette raison, on recommande de les jeter après avoir retiré les feuilles. Par contre, étant assez solide, une tige est excellente comme brochette pour grillades.

Comment utiliser les feuilles du romarin : hachées ou émincées ?

quelle partie du romarin utiliser en cuisine possible conserver humidité bocal papier serviette frigo

La recette et vos préférences personnelles définissent comment utiliser les feuilles de la plante. Pour les plats où l’on souhaite obtenir une saveur subtile de romarin, vous pouvez hacher finement. Alors que vous souhaitez un goût de l’épice plus prononcé, laissez les feuilles légèrement plus grandes voire utilisez des brins entiers.

Pour éliminer toute saleté ou impureté, rincez délicatement les brins sous l’eau froide courante et séchez-les avec une serviette en papier.

Comment conserver le romarin frais coupé ?

Jeter la quantité restée ? N’y pensez pas ! Vous pouvez stocker à un usage ultérieur. Lavez et séchez un bocal ou un récipient en verre. Placez-y les brins superflus et couvrez-les d’eau de façon qu’ils soient totalement immergés. Couvrez avec un sac en plastique et conservez au réfrigérateur.

Vous pouvez également envelopper les brins de romarin dans une serviette en papier humide et les conserver dans un sac zippé au frigo. L’important est qu’ils ne sèchent pas. Laisser une semaine, pas plus, car la saveur se détériorera.

Liens commerciaux


Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt