La consommation régulière de champignons réduit le risque de cancer de 45 %

Auteur: Claire Xavier

De véritables concentrés de santé, les champignons font une partie intégrale de notre alimentation et profitent d’un caractère polyvalent permettant de différents types de cuisson. Ces petits végétaux sont super riches en vitamines, minéraux, antioxydants et autres nutriments. On peut donc les considérer comme un super aliment. Mais pourquoi au juste consommer des champignons ? Alors, en plus de contribuer à la perte du poids, ils sont aussi appréciés pour renforcer le système immunitaire. Une étude récente a d’ailleurs ajouté encore une vertu de ces végétaux pour la santé. D’après des chercheurs de l’Université d’État de Pennsylvanie aux États-Unis, la consommation régulière de champignons diminue de 45 % le risque de cancer. Les résultats ont paru le 16 mars dans la revue Advances in Nutrition.

Manger des champignons au quotidien permet de réduire le risque de cancer

risque de cancer diminué manger des champignons régulièrement aliments riches en antioxydants nouvelle étude


Pour aboutir à ces conclusions, les chercheurs américains se sont mis à examiner en détail les données de plus de 17 études scientifiques portant sur le cancer. Elles étaient publiées entre 1966 et 2020 et concernaient environ 19 500 personnes. En effet, plusieurs autres publications ont établi une corrélation entre le cancer et les champignons, mais les experts voulaient être plus précis. Pour ce faire, ils se sont penchés à étudier le rapport entre la consommation de ces petits végétaux et le risque de développer un cancer en analysant la composition de nombreux types de champignons.

L’un des auteurs de l’étude, Djibril M. Ba, explique que les champignons sont en effet l’aliment le plus riche en ergothionéine. Celui-ci présente un antioxydant unique et extrêmement puissant protégeant les cellules. L’équipe scientifique a découvert quatre types de champignons dont le taux d’ergothionéine était le plus élevé : shiitakes, pleurotes, pleurotes royaux et polypores en touffe. Selon les résultats de la recherche, ne consommer que 18 g de ces sortes-là au quotidien permettait de réduire son risque de cancer de 45 %.

risque de cancer du sein réduit consommation réguilière champignons antioxydants nouvelle étude


De différents types de cancer ont été scrutés au cours de l’étude, mais il s’avère que la consommation régulière de champignons offre une protection optimale contre le cancer du sein. Les femmes qui en ont consommé en grande quantité, couraient un risque considérablement plus faible de développer ce type de cancer, par rapport à d’autres. Mais ce qui est le plus important, c’est qu’en règle générale, les résultats de cette étude dévoilent des preuves solides des effets protecteurs de ces aliments antioxydants contre le cancer, affirment les auteurs.

Référence : Advances in Nutrition (2020) : « Higher Mushroom Consumption Is Associated with Lower Risk of Cancer: A Systematic Review and Meta-Analysis of Observational Studies », Djibril M. Ba et coll.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué