Pourquoi mon chat est-il chauve devant ses oreilles ? Les scientifiques ont finalement trouvé la réponse !

Par Gerry

Vous vous posez la question : « Pourquoi mon chat est-il chauve devant ses oreilles ? ». Eh bien, des zoologistes auprès de l’Université Purdue, aux États-Unis, cités par le portail Live Science, ont découvert pourquoi les chats domestiques et certains de leurs parents sauvages partagent cette caractéristique. L’explication s’avère quelque peu surprenante, mais sans doute logique…

mon chat est il chauve devant ses oreilles pourquoi scientifiques ont finalement trouvé la réponse
Liens commerciaux

Pourquoi mon chat est-il chauve devant ses oreilles ?

pourquoi mon chat est il chauve devant ses oreilles scientifiques ont finalement trouvé la réponse

Les félins sont célèbres pour leur toilettage minutieux, qui semble nécessiter leur attention constante. Cependant, le nettoyage autour et surtout devant leurs oreilles prend moins de temps, comme la fourrure de l’animal dans cette zone est moins dense. Mais pourquoi ?

Selon les chercheurs, c’est non seulement normal, mais probablement même essentiel à leur évolution. Les scientifiques ont découvert que la fourrure clairsemée autour des oreilles permet aux chats de mieux capter les signaux ultrasonores de leurs proies. Cette particularité est présente chez les chats de compagnie, mais aussi chez les chats sauvages africains, les ocelots et les lynx. En même temps, les grands Félidés comme les lions, les tigres et les jaguars sont dépourvus de la caractéristique dégarnie en question.

Les auteurs de l’étude notent que jusqu’à récemment, on n’avait aucune idée de la cause des taches chauves autour des oreilles des chats. On sait que la fourrure de ces animaux joue un certain nombre de rôles importants, tant physiologiques que sociaux. Sauf les coussinets de leurs pattes qui manquent de poils, le corps du chat est recouvert de deux couches de pelage : une plus fine qui le tient au chaud et une plus grossière à fonctions protectrices. À propos, les poils dans la zone périanale sont également plus rares, mais c’est pour des raisons d’hygiène.

Selon la nouvelle théorie, l’éclaircie auriculaire de la fourrure des petits Félidés les aide à capter les signaux ultrasoniques des rongeurs et des autres petits mammifères qu’ils chassent. Cela s’ajoute à la disposition et la structure « ouverte » des pavillons de leurs oreilles permettant aux prédateurs de mieux entendre les ultrasons et de les localiser.

Étant donné que les jaguars, les lions et les tigres chassent généralement les antilopes, les sangliers et d’autres grands animaux, la détection peaufinée de toute fréquence ultrasonores n’est pas aussi importante pour leur survie, ce qui explique l’absence de variation dans la densité et la longueur des cheveux près de leurs organes auditifs.

Source utilisée : livescience.com

Liens commerciaux


Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt