Le pourquoi du comment du recépage des arbustes : Bienfaits et tuto

Par Ophélie Monet
Liens commerciaux

C’est quoi le recépage des arbustes ? Quel est le meilleur moment pour le faire, comment le faire et quels sont les arbustes concernés ? Quels sont les avantages ? L’équipe DeaVita vous dévoile tout cela dans un guide simple et direct !

recépage des arbustes

C’est quoi le recépage des arbustes ?

Vous en avez peut-être déjà entendu parler ou c’est peut-être la première fois, mais le recépage des arbustes et des arbres est une pratique très ancienne. En fait, il s’agit d’une pratique similaire à l’élagage, mais beaucoup plus agressive. Qu’est-ce que cela signifie ? Il s’agit de couper les arbustes jusqu’au sol. Cela peut paraître bizarre au premier abord, mais c’est un excellent moyen de repartir à zéro et de laisser les arbustes se régénérer tout en produisant beaucoup plus de feuillage et de fleurs ou de fruits qu’auparavant. Il stimule la croissance des plantes et contribue à leur longévité. En outre, il peut les rendre plus résistants aux infestations et aux maladies et mieux les gérer. Le processus de guérison sera également plus rapide. En ce qui concerne les arbres, le taillis peut rendre les nouvelles pousses plus robustes et plus belles. Connaissant tous les avantages du taillis, vous êtes peut-être curieux de savoir quel est le meilleur moment pour le faire, comment le faire et quels sont les arbustes concernés. Laissez-nous vous en parler en détail !

À lire aussi : Quel arbuste ne se taille pas ? 7 espèces faciles à vivre pour le jardin sans entretien

recéper un arbuste
Liens commerciaux

Quand recéper un arbuste ?

Nous sommes au cœur de l’hiver, c’est pourquoi il est déconseillé de recéper ou de tailler des arbustes en février. En revanche, en mars, au début du printemps, il est temps de passer à l’action ! Le problème avec le recépage en hiver est que beaucoup d’arbustes, même s’ils semblent robustes, ne le supporteront pas très bien. Surtout si vous vivez dans une région très froide avec de fortes chutes de neige, de la pluie, du vent et des gelées fréquentes, vous les exposerez très certainement à des dommages irrémédiables. Les arbustes ont besoin de temps pour se régénérer pendant que les températures sont clémentes et que le soleil printanier peut les caresser doucement et accélérer le processus de guérison. Mais quelle est la bonne méthode ?

À lire également : Quels arbustes tailler en février et en mars ? Notre top 3 en vue du printemps !

Comment recéper les arbustes ?

comment recéper les arbustes

Il se trouve que la taille elle-même peut être un peu plus délicate que le recépage ! Ce dernier nécessite toutefois un peu plus de force et moins d’imagination. L’opération elle-même est assez facile une fois que l’on a pris le coup de main. Vous aurez besoin d’un sécateur et d’une scie. Veillez à ce qu’ils soient nettoyés au préalable et bien aiguisés. Le nettoyage des outils de jardinage est une étape essentielle de la taille et du recépage. Il se peut que vous transmettiez une maladie d’une plante à l’autre si vous ne les nettoyez pas et que vous gâchiez le processus. Veillez donc à le faire d’abord. Ensuite, c’est le moment de couper ! Coupez toutes les tiges jusqu’au niveau du sol (laissez environ 10-15 cm au-dessus du sol). Veillez à ce que les coupes soient nettes ! Il vous faudra ensuite quelques semaines pour voir apparaître de nouvelles pousses, mais croyez-nous, vos arbustes pousseront plus vigoureusement qu’avant ! Si vous voulez voir comment cela se passe et obtenir un peu plus d’informations sur le sujet, regardez cette vidéo très instructive sur YouTube par Le potager qui dit non :

Quels arbustes recéper ?

Tous les arbustes ne réagissent pas de la même manière au recepage. C’est pourquoi il faut choisir judicieusement avant de procéder. Par exemple, vous pouvez renoncer au taillis pour les arbustes à croissance lente et le faire pour les arbustes à croissance rapide. En effet, les arbustes à croissance lente ont besoin de beaucoup plus de temps pour repousser et vous risquez de freiner leur croissance. Une taille régulière au printemps est donc amplement suffisante pour conserver leur forme et se débarrasser des branches endommagées ou qui se croisent. Mais voici quelques arbustes que vous pouvez recéper à la fin du mois de mars ou au début du mois d’avril :

  • forsythia
  • lavande
  • hortensia
  • cornouiller
  • sureau
  • houx
  • myrtille
  • lilas
  • photinia
  • épine-vinette
  • bambou
  • laurier-cerise
  • laurier-rose
  • giroflée

À lire également : Quelle température supporte le laurier-rose ? Comment le protéger pour qu’il s’épanouisse au printemps ?

Liens commerciaux


Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt