Quels sont les palmiers qui résistent au gel ? 5 espèces robustes à planter en France

Auteur: Hélène Proux

Le climat est évidemment un facteur majeur à prendre en compte lorsqu’on cultive des plantes, car toutes ne résistent pas aux mêmes températures. La grande partie des espèces de palmiers sont originaires de régions au climat chaud, où il n’y a pas de gelées ou, s’il y en a, elles sont très faibles et de très courte durée. Cependant, il en existe plusieurs qui sont parfaits pour les jardins en France. Quels sont les palmiers qui résistent au gel ? Voici un top 5 des variétés les plus robustes !

Quels sont les palmiers qui résistent au gel ?

quels sont les palmiers qui résistent au gel


Alors que la plupart des palmiers ne peuvent tolérer le froid que jusqu’à 4°C, il existe des types résistants qui peuvent facilement supporter des gelées de -7°C et même, étonnamment, des températures inférieures à -18°C. Gardez toutefois à l’esprit que la plante doit être complètement établie avant de pouvoir survivre à un tel temps rigoureux. Il lui faut trois saisons complètes pour se développer complètement. Il est important de savoir que l’âge du palmier joue également un rôle-clé dans la résistance au froid, car il y a une énorme différence entre les plantes juvéniles et matures. À mesure que les palmiers mûrissent, ils développent un système racinaire étendu et des troncs plus durs qui sont beaucoup plus robustes et peuvent donc rester sains jusqu’au printemps.

Trachycarpus fortunei

palmier résistant au froid trachycarpus fortunei palmier de chine palmier à chanvre


Le palmier de Chine ou encore appelé palmier à chanvre, est l’espèce la plus demandée pour les jardins où les hivers sont froids. En fait, si vous aimez regarder les émissions de jardinage, vous l’avez peut-être vu. C’est une plante qui atteint une hauteur allant jusqu’à 12 mètres, avec un tronc mince et des feuilles palmées. Elle supporte bien jusqu’à -15ºC.

À lire également : Petit palmier extérieur : variétés, plantation, arrosage et entretien

Rhapidophyllum histrix

quels sont les palmiers qui résistent au gel rhapidophyllum histrix

Le palmier aiguille porte aussi le nom de palmier porc-épic. Il s’agit d’une espèce encore peu connue, mais je suis convaincue qu’avant la fin du siècle, on en verra de nombreux spécimens dans les jardins en France, car il est rustique et adaptable. C’est un palmier nain multicaule, c’est-à-dire de plusieurs troncs, qui ne dépassent pas 2 mètres de hauteur. La couronne est composée de feuilles palmées qui peuvent atteindre 2 mètres de long. La plante résiste jusqu’à -23ºC sans être endommagée.

Quels sont les palmiers qui résistent au gel : Sabal minor

palmier résistant au vent et au froid sabal minor

Sabal nain ou Sabal minor est un très joli petit palmier, avec un tronc solitaire et de grandes feuilles en éventail d’environ 2 mètres de long, composées de nombreuses folioles verdâtres. Il atteint une hauteur maximale de 3 mètres, bien que la normale soit qu’il ne dépasse pas le mètre. Il est rustique jusqu’à -18ºC.

À lire également : Comment cultiver le palmier Aréca à l’intérieur ou à l’extérieur ?

Chamaerops humilis

palmier nain extérieur résistant au gel chamaerops humilis

Le palmier nain est nommé aussi palmier doum. Il est également connu sous le nom de palmier méditerranéen. Cette plante à croissance lente est originaire du nord de l’Afrique et de la région méditerranéenne de l’Europe. Elle est très attrayante, touffue, à feuilles persistantes et extrêmement résistante.

Chamaerops humilis peut tolérer des températures allant de -15 à -12°C, la défoliation se produisant à environ -9°C. Il est également connu pour survivre à des températures de -16°C sans dommage permanent, mais je ne le planterais pas dans des endroits où les températures sont inférieures à -15°C.

Quels sont les palmiers qui résistent au gel : Brahea armata

quel palmier ne gèle pas brahea armata

Le palmier bleu du Mexique, connu sous le nom de Brahea armata, est originaire de Basse-Californie et peut être trouvé dans les climats plus secs et plus froids d’Amérique du Sud. C’est un palmier au tronc brunâtre et au feuillage bleu argenté saisissant. Contrairement à de nombreux autres palmiers qui préfèrent les hivers froids et secs, cette espèce peut en fait tolérer les hivers froids et humides.

Ce palmier à croissance lente s’adapte à une grande variété de sols et peut survivre à des températures allant jusqu’à -4°C, mais il a également été signalé comme pouvant survivre à -9°C. Tout ce qui est inférieur à cette température provoque des dommages au feuillage.

Quelle température supporte un palmier ?

Les espèces de palmiers varient considérablement dans leur sensibilité au froid. Certains types peuvent tolérer des températures froides jusqu’à – 12°C pendant une courte période, tandis que d’autres s’abîment lorsque les températures descendent en dessous de 7°C. Leur tolérance au froid dépend également des soins d’été, de l’âge de la plante et du moment de son établissement. Si vous voulez connaître la température la plus basse à laquelle votre palmier peut survivre, commencez par vérifier la tolérance au froid de cette espèce particulière.

Quel est le palmier le plus robuste ?

Le palmier de Chine ou palmier à chanvre (Trachycarpus fortunei) est considéré comme le palmier arborescent le plus résistant au froid du monde. Cette espèce robuste est originaire de l’est de la Chine, du Myanmar et des montagnes de l’Himalaya où les conditions hivernales sont sévères (bien que pour une période courte).

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué