Quel engrais pour les arbres fruitiers utiliser pour les fertiliser au printemps ?

Par Gerry

Rien de plus frais et satisfaisant en été qu’une bouchée de fruit juteux mûri au soleil ! Ce qui est meilleur encore, c’est savoir que l’on l’a cultivé soi-même. Et bien que la culture des arbres fruitiers ne soit pas une énigme, il y a des opérations fortement recommandées pour pouvoir profiter au maximum des fruits de son travail, au sens propre, comme au figuré. L’arrosage régulier et la taille occasionnelle sont parmi les indispensables, mais qu’en est-il de l’amendement du sol ? Quand l’effectuer et quel engrais pour arbres fruitiers utiliser ? On répond immédiatement.

Guide de choix d’engrais pour arbres fruitiers

 quel engrais pour arbres fruitiers au printemps utiliser

Liens commerciaux

Franchement, la question : « Quel engrais pour les arbres fruitiers ? » est assez commune parmi les jardiniers, surtout s’ils débutent au verger. De nos jours, il existe des formules spécialement conçues pour ce but et on penserait que la tâche de l’arboriculteur n’est pas donc trop complexe. En fait, on fait face à l’embarras du choix et il faut investiguer au-delà et comprendre les besoins spécifiques de nos espèces tant aimées dans le but de les satisfaire. Voilà tout ce qu’il faut savoir à ce sujet.

Quand mettre de l’engrais aux arbres fruitiers ?

quel engrais pour les arbres fruitiers utiliser au printemps quand

Le bon moment de fertiliser est tout aussi important que le choix d’engrais pour arbres fruitiers. Il dépend essentiellement de l’état de votre sol, mais aussi de l’âge de votre arbre et de son taux de croissance par an. Ayez à l’esprit que les jeunes arbres suivent un calendrier de fertilisation différent de celui des végétaux qui portent déjà des fruits.

La plupart des arbres fruitiers n’ont besoin d’aucun engrais pendant la première année après leur mise en terre. Ensuite, à partir de la deuxième année, et seulement après qu’un test du niveau du pH du sol ait déterminé d’éventuelles carences, l’amendement peut commencer au printemps et à nouveau au début de l’été.

Quand on met de l’engrais aux arbres fruitiers au printemps, on le fait une fois avant la floraison et une fois après. Cette règle s’applique aux pommiers, aux poiriers, aux pêchers et aux abricotiers, mais aussi aux arbres à fruits exotiques (banane, mangue, agrumes, etc.) Le figuier et le cerisier ne nécessitent normalement pas d’engrais, sauf dans le cas où la croissance ralentisse trop ou le sol est extrêmement pauvre.

Quel engrais pour les arbres fruitiers choisir ?

quel engrais pour les arbres fruitiers au printemps utiliser

Liens commerciaux

Logiquement, les arbres fruitiers produisent des fruits plus gros, plus sains et plus nombreux quand ils ont accès à la bonne combinaison de macronutriments. En particulier, ils ont besoin d’azote, dont la quantité dépend largement de la croissance de l’année précédente.

D’autres macro- et micronutriments doivent être présents en fonction du niveau du pH du sol. Par exemple, les oligo-éléments, dont le calcium, augmentent le rendement suivant en cas de mauvaise récolte l’année précédente et le bore favorise la production de fleurs et la fructification.
Astuce : si vous avez un grand verger, l’option d’amendement la plus rentable et la plus économique en main-d’œuvre sera les granulés à libération lente.

Comprendre le rapport N-P-K

quel engrais npk pour les arbres fruitiers au printemps utiliser

Une fois l’analyse du sol réalisée, il vous sera plus facile de décider quel engrais pour arbres fruitiers utiliser, côté NPK. Sachez qu’un engrais avec un ratio NPK de 6-2-4 contient 6 % d’azote (N), 2 % de phosphore (P) et 4 % de potassium (à symbole K pour le latin Kalium). Chaque plante a besoin de ces macronutriments pour qu’elle soit saine, mais les proportions des éléments varient selon les conditions offertes par le sol.

Azote (N) – c’est le macronutriment le plus important dans l’engrais pour arbres fruitiers en ce qui concerne leur croissance, mais aussi leur randement. La raison en est que c’est un élément essentiel dans la production de chlorophylle et la réussite de la photosynthèse. Sans azote, le feuillage ne serait pas vert et le végétal n’arrivera même pas à maturité.

Phosphore (P) – le phosphore est nécessaire pour le développement sain du système racinaire des plantes et pour la fructification abondante et rapide des arbres fruitiers.

Potassium (K) – c’est l’élément qui aide les plantes à absorber et à faire circuler l’eau, l’oxygène et les nutriments dans leur système. Il les protège contre les marges de températures extrêmes et les rend moins sensibles aux ravageurs et aux maladies.

Encore une fois, toutes les plantes, y compris les arbres fruitiers, ont besoin de ces trois macronutriments primaires pour pouvoir grandir et donner des fruits, mais la quantité exacte de chacun est basée sur la composition de votre sol, établie par un test de pH.

Liens commerciaux


Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt