Est-ce que le puceron cendré du chou est nuisible et peut-on s’en débarrasser illico presto ?

Par Marie-Anne Lenormand
Liens commerciaux

Est-ce que le puceron cendré du chou est un ravageur sournois ? Comment s’en débarrasser le plus vite possible ? Le chou peut-il résister à l’insecte nuisible ?

Bien que le chou dans toutes les variétés soit facile à cultiver, on ne peut pas faire l’impasse sur les risques qu’il court du côté ravageurs. Dès qu’il commence à former des feuilles, il devient l’appât favori du puceron cendré du chou qui se déchaîne. Il faut agir vite mais comment ! Des conseils à tester dans notre article !

Le puceron cendré du chou : est-ce le plus grand ennemi des Brassicacées ?

puceron cendré du chou feuilles ravagées larves insecte détruit masse foliaire

Liens commerciaux

D’après ce que j’ai trouvé comme info sur la culture des Brassicacées, la liste de leurs ennemis est impressionnante en longueur. Même effrayante ! Parmi les ravageurs énumérés, le puceron cendré du chou se trouve au milieu, on dirait qu’il s’attaque aux feuilles sans causer beaucoup de dommages. En réalité, d’où vient-il et est-il plus dangereux que les larves du papillon blanc (la piéride du chou) qui détruisent toute la masse verte sans pitié. Au début, vous ne vous doutez de rien. Vous admirez les nouvelles feuilles qui commenceront à former « la tête ». Vous êtes heureux d’avoir cultivé du bon chou. Jusqu’au moment où vous ne trouvez plus de feuilles mais des « carcasses ».

Comment savoir si le puceron cendré du chou s’est emparé des feuilles ? En les inspectant régulièrement, vous constaterez sûrement qu’elles prennent des couleurs et s’enroulent sur elles-mêmes. Cela empêchera la formation de la « tête ». Ce qui doit vous tenir en garde est une chaleur torride.

En septembre, les œufs sont pondus et ils résistent à un grand froid au-dessous du zéro. Vers la fin du mois de mai, on peut s’attendre à la première génération qui met le début d’une bataille acharnée. À part les variétés de choux, le colza et le radis mobilisent aussi leurs ressources contre le ravageur. Chaque variété réagit différemment.

Comment reconnaître le puceron cendré du chou ? Le schéma de prolifération

puceron cendré du chou couvrir dos feuilles attaquer insecticide naturel

On croise des formes ailées et aptères de pucerons du chou. Ceux qui sont dépourvus d’ailes ont un corps vert recouvert d’une couche de cire gris-vert, de 2 à 2,5 mm de long. Les œufs sont oblongs-ovales, plus larges à une extrémité et plus étroits à l’autre, de couleur noir brillant et d’une longueur de 0,5 mm. Comment se propage le puceron du chou ? Il développe 15 générations par an et hiverne sous forme d’œuf sur l’épi non labouré du chou, sur les restes de pétioles et de feuilles, ou sur les mauvaises herbes crucifères. Le printemps est la période propice pour l’éclosion des larves qui ne tardent pas de devenir des poux fondateurs dans le cadre de 10 jours à 2 semaines. Les fondatrices femelles donnent naissance à 30 à 40 larves de manière asexuée dans les lieux d’hivernage. Imaginez alors le nombre des générations auxquelles elles donnent l’origine.

Les colonies qui se développent envahissent tout : les jeunes feuilles, les boutons floraux, les jeunes tiges fleuries et les jeunes gousses. Dans la seconde quinzaine de septembre, les mâles et les femelles sexués apparaissent, s’accouplent et les femelles pondent plusieurs œufs d’hiver sur les sites d’hivernage, et ainsi en boucle.

Peut-on se débarrasser du puceron dur le chou : les techniques efficaces

comment se débarrasser du puceron cendré du chou utiliser solution savon goudron noir

Liens commerciaux

Pour ne pas créer des conditions propices à la prolifération, on pratique la collecte et la destruction des épis après la récolte du chou et le labour profond des résidus végétaux dans le sol.

On transmet des techniques efficaces de génération en génération comme par exemple le traitement au savon au goudron. La recette est facile à préparer et a un impact sur les fourmis transportant des infections. Mélangez 150 g de savon au goudron avec 10 litres d’eau. Si le chou est traité avec une solution, il est alors possible non seulement de se débarrasser des parasites, mais également de restaurer, de régénérer la structure tissulaire des feuilles de la culture. Les plaies cicatrisent, et les pucerons cessent de s’accumuler sur les feuilles, repoussés par l’odeur désagréable et âpre du goudron. Le traitement doit être répété une semaine plus tard. Si le savon noir liquide est très efficace contre les pucerons sur différentes plantes, on peut l’inclure en fabriquant un insecticide puissant.

La feuille de laurier appartient également aux méthodes traditionnelles de lutte contre les pucerons sur le chou, car cette épice contient de nombreuses huiles essentielles. Leur odeur repousse les nuisibles. Il est possible d’utiliser des oignons à la fois sous forme séchée et sous forme d’infusion. La première méthode consiste à placer des feuilles de laurier sèches directement sous les plants de chou, tandis que la deuxième utilise une concoction de 10 g de feuilles sur lesquelles on verse 1 l d’eau bouillante. Filtrez et passez à la sulfateuse.

Comment se débarrasser du puceron sur le chou avec des produits maison ?

produits naturels contre le puceron cendré du chou vinaigre feuilles laurier cendre bois

Vous connaissez le rôle du vinaigre dans le jardin en tant qu’herbicide, mais aussi comme insecticide dans certaines solutions. Mélangez un verre de vinaigre à 6% avec 10 litres d’eau et quelques gouttes de savon liquide. La solution devient visqueuse, capable de se fixer sur les feuilles de chou. Le produit est inoffensif, les têtes de chou peuvent être consommées à tout moment après le traitement naturel, mais il faut asperger le dos des feuilles. Par temps chaud, la pulvérisation doit être effectuée le soir afin de ne pas brûler les feuilles et pour que le résultat perdure, la procédure doit être répétée après chaque pluie.

J’espère que vous utilisez la cendre de bois dans le jardin, mais savez-vous que si vous mélangez 100 g de cendre de bois, 1 cuillère à café de poivre moulu et 100 g de poussière de tabac, et vous en saupoudrez autour des plants de chou, dans un sol ameubli à une profondeur de 2 cm, vous serez étonné du résultat. Répétez tous les 5 jours.

La camomille est partout et cette herbe modeste est efficace contre le puceron du chou en état d’infusion.Comment en faire ? Prélevez 100 g d’inflorescences, versez-les dans un bol en émail, versez 1 l d’eau bouillante, fermez hermétiquement et laissez infuser au moins 45 minutes. Filtrez et diluez avec de l’eau dans un rapport de 1 à 10 et aspergez le chou avec l’arrosoir.



Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt