6 bons gestes pour réussir l’entretien des rosiers en décembre

Par Claire Xavier
Liens commerciaux

Connaissez-vous les bons gestes à adopter pour mieux réussir l’entretien des rosiers en décembre ? Comment les effectuer sans faux pas pour avoir un arbuste vigoureux en parfaite santé l’année suivante ?

Quels rosiers doit-on protéger en hiver ?

quels rosiers protéger en hiver

Lorsqu’on dit entretien des rosiers en décembre, on pense le plus souvent qu’une protection hivernale est obligatoire. Mais, est-ce vraiment le cas ? Alors, ça dépend. La majorité des rosiers arbustifs sont rustiques et peuvent tolérer des températures jusqu’à -10 à -15°C. Il existe pourtant des variétés (et pas que) qui supportent moins le froid. Voici un aperçu :

  • Rosiers thé
  • Rosier de Chine
  • Les variétés moschata et Noisette
  • Les sujets nouvellement plantés

Si vous vivez dans une région où le mercure a tendance à descendre au-dessous de -10°C, une protection en hiver sera nécessaire. Les préparatifs commencent dès ce début de décembre. Alors, retroussez-vous les manches et découvrez les bons gestes qui s’appliquent.

À lire également : Quand planter les rosiers en 2024 ? Comment y réussir ?

Réussir l’entretien des rosiers en décembre : Les 6 gestes essentiels

entretien des rosiers en décembre bons gestes pour protéger le rosier du foid
Liens commerciaux

L’entretien des rosiers pour l’hiver démarre ce début décembre et il impose l’exécution de quelques techniques qui vont protéger vos arbustes pendant les mois froids. Vos plantes seront ainsi en bonne santé et elles vont refleurir encore plus belles le printemps suivant. Décryptage !

Ne pas couper les fleurs fanées

Les fleurs fanées vous semblent inesthétiques et vous êtes impatient (e) de les supprimer ? Alors, il vaut mieux ne pas le faire. Pourquoi ? Parce que leur coupe va stimuler la croissance de jeunes rameux. Ceux-ci n’auraient pas le temps de se durcir suffisamment et ne pourraient pas donc résister au froid. Votre rosier deviendra alors moins résistant. Évitez donc d’enlever les fleurs fanées dès la mi-septembre.

Pas d’engrais azoté

Les apports d’engrais azoté sont également à proscrire dès la mi-juillet pour la même raison pour laquelle la coupe des fleurs fanées doit être stoppée. Ce type de fertilisant favorise, lui aussi, la pousse de jeunes rameaux qui ne pourraient pas s’aoûter.

Examiner la protection du point de greffe

C’est l’une des étapes de l’entretien des rosiers en décembre les plus importantes. Le point de greffe est la partie de la plante qui donne naissance aux branches. Elle est aussi la partie la plus sensible au froid et doit être bien enterrée pour que l’arbuste puisse survivre aux températures basses. Que faire, alors ? Pas de panique, rien de compliqué. Tout d’abord, examinez attentivement le point de greffe et assurez-vous qu’il est enterré à 5-10 cm. S’il est dégagé, pratiquez le buttage durant un jour sec avec de la terre prise dans un autre endroit de votre jardin.

Soigner le pied des rosiers

Pour mieux soigner les rosiers en hiver, n’oubliez pas de pailler leur pied. En plus de protéger l’arbuste, ce geste, au premier abord simple, va également le nourrir. Savez-vous que mettre au pied des rosiers au juste ? Les experts recommandent l’utilisation d’aiguilles de pin, de paille et de tontes de gazon séchées. Veillez à changer le paillage tous les deux mois et évitez les écorces de pin qui pourraient nuire au rosier.

Apprendre à arroser correctement

Une fois l’hiver installé, vous croyez probablement que votre rosier n’a pas besoin d’eau. Détrompez-vous ! Bien que le végétal se trouve en période de dormance, il aura besoin d’arrosages légers toutes les deux semaines. Évitez pourtant de tremper le sol.

Sa Majesté, le voile d’hivernage !

Protection du rosier en hiver par excellence (mais aussi des autres plantes), le voile d’hivernage est la solution idéale pour les plantes cultivées dans les régions trop froides ou pour celles à faible rusticité. Lorsque les températures commencent à baisser dangereusement, le moment est venu d’installer le voile d’hivernage. Évitez les produits en plastiques et privilégiez les modèles non tissés dont la matière respirante possède l’avantage d’isoler le rosier du froid, mais laisse passer la lumière et la pluie.

Enlevez le voile d’hivernage dès que les températures deviennent moins rudes. Choisissez un jour nuageux pour le faire afin d’éviter les coups de soleil.

Liens commerciaux


Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt