Comment nourrir une sitelle torchepot ? Livraison express d’un menu spécialement pour elle !

Par Paul Mano
Liens commerciaux

Appartenant à la famille des passereaux, la sittelle torchepot est une espèce d’oiseau vivant dans la plupart des pays d’Europe, au Moyen-Orient, en Asie centrale, ainsi que dans une partie du Nord de l’Afrique. Son non sitelle vient du grec « sittē »qui signifie « apparenté au pic ». En effet, grâce à son bec puissant et son habileté pour grimper aux arbres, elle ressemble en effet à un mini-pic. Vous voulez en savoir plus à son sujet ? Comment nourrir une sitelle torchepot ? Suivez le guide !

comment nourrir une sittelle torchepot

Quel est cet oiseau ? Comment nourrir une sitelle torchepot ?

alimentation sitelle torchepot 2024
Liens commerciaux

La sitelle torchepot a un statut protégé avec les caractéristiques suivantes :

  • une taille d’environ 14 cm
  • un poids compris entre 19 et 24 grammes
  • une longévité d’environ 9 ans
  • une silhouette trapue en forme de fuseau
  • la queue et les pattes sont courtes, le bec robuste et pointu
  • un long trait noir en travers de l’œil
  • le haut du corps gris bleu
  • le dessous de couleur variable en fonction des origines géographiques

Que dire de plus ? La sittelle a pour habitude de se déplacer par petits sauts successifs sur les troncs. Tout terrain, elle s’oriente de différentes façons, parfois la tête en bas, maintenue par une patte très haut. On vous en dit tout de suite un peu plus au sujet de l’habitat de cet oiseau et de son alimentation. C’est par ici !

Quel est cet oiseau ?

focus sitelle torchepot 2024

La sittelle torchepot apprécie particulièrement les forêts des vieux arbres et vit dans les milieux suivants :

  • les bois
  • les forêts de feuillus
  • les forêts mixtes
  • les vergers
  • les parcs
  • jardins arborés.

Elle peut vivre jusqu’à 2 000 m d’altitude. La sittelle torchepot se reproduit dans les cavités des arbres. Elle ferme généralement son entrée avec de la boue qui devient dure comme la pierre et empêche les espèces d’oiseaux les plus grandes d’entrer. Pour le reste, c’est la femelle qui s’occupe de tout. La cavité de nidification est tapissée de feuilles séchées et de copeaux de bois comme de l’écorce de pin. En fait, ce sont ces matériaux qui font figure de protection du nid contre les parasites. Sachez que les sittelles torchepots se rencontrent toute l’année en couples.

Comment nourrir une sitelle torchepot ?

nourrir la sitelle torchepot
Liens commerciaux

Sachez que la sittelle torchepot raffole surtout mange des invertébrés suivants :

  • larves d’insectes
  • dermaptères
  • coléoptères
  • araignées

En automne et en hiver, elle déroge quelque peu à ce régime et peut se nourrir de graines ou de noix comme les faînes ou les noisettes. Elle se nourrit parfois aussi de la sève des arbres suivants :

  • frêne
  • érable
  • peuplier
  • bouleau

Si cet oiseau de la famille des passereaux provient de la forêt, elle ne craint pas de venir dans les parcs et jardins. Un vieil arbre ou un nichoir et le tour est joué , vous devriez réussir à l’attirer. Pour mettre toutes les chances de votre côté, proposez-lui les douceurs suivantes :

  • boules de graisse
  • noisettes
  • filets d’arachides

La sitelle torchepot a pour habitude de parcourir les troncs d’arbres de haut en bas à la recherche de nourriture donc vous pouvez glisser dans les trous des noisettes ou autres arachides non salées. Elle ne se fera pas prier pour se régaler ! Gardez en tête qu’elle a tendance à mettre de côté de la nourriture pour avoir des réserves en cas de besoins. En plus, la sitelle torchepot est capable de mémoriser sa cachette jusqu’à 30 jours. Enfin, si en général cet oiseau est des plus sédentaires, il peut décider de se déplacer à l’automne et prendre ses aises dans les jardins à la recherche de graines ou de boules de graisse disposées sur les mangeoires. Pour finir, la sitelle torchepot a un sacré caractère et ne se laisse pas intimider facilement. En effet, un brin agressive, elle n’aura aucun souci à chasser les autres espèces d’oiseaux qui s’y trouvent.

À lire également : Comment avoir toujours de l’herbe dans un poulailler ? 4 astuces pour des poules heureuses et des œufs frais

Liens commerciaux


Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt