À quelle fréquence arroser le compost ? Comment bien gérer l’humidité de votre tas ?

Par Amélie Lafon
Liens commerciaux

L’humidité est un élément crucial dans la biodégradation de la matière organique. Mais savez-vous quelle quantité d’eau ajouter et à quelle fréquence arroser le compost ? Que se passe-t-il si vous noyiez le tas ou, au contraire, le laissez sécher comme un vieux bout de pain ? Découvrons ensemble les secrets d’un compost parfaitement hydraté !

À quelle fréquence arroser le compost

Pourquoi humidifier le compost ?

Comme nous l’avons déjà partagé avec vous dans l’article pour accélérer la biodégradation du compost, la chose la plus importante dans ce processus est de rendre les micro-organismes heureux. Si vous ne créez pas l’environnement nécessaire à leur développement, ils cesseront de fonctionner et votre composteur se transformera en une simple poubelle malodorante, entourée de rats et d’autres nuisibles. Pour éviter cela, vous devez maintenir une humidité constante de 45 à 60 %. Mais comment mesurer l’humidité dans le composteur ? Pour cela, il faut se salir les mains.

Prenez une poignée de compost à environ 45 à 60 cm du tas et pressez-la fermement.

  • S’il est sec et poussiéreux, le taux d’humidité estimé est inférieur à 45 %.
  • S’il est collant au toucher, la teneur en eau estimée est comprise entre 49 % et 54 %.
  • S’il laisse un reflet humide sur votre main après l’avoir pressé, la teneur en eau est estimée à 60-65 %.
  • Si vous remarquez que des gouttes d’eau s’échappent lorsque vous le pressez, la teneur en eau est estimée à plus de 65 %.
mais comment mesurer l'humidité dans le composteur
Liens commerciaux

Comment humidifier le compost ?

L’humidité joue également un rôle dans la régulation de la température dans le bac. Si vous constatez une baisse de la température, c’est peut-être parce que le compost se dessèche, par manque d’humidité. Cela entraîne une réduction de l’activité microbienne. Heureusement, il existe quelques moyens de régler ce problème pour que la température remonte :

Aérer votre compost

N’oubliez pas de retourner et de mélanger les déchets organiques de temps en temps. Ainsi, l’humidité présente dans les couches du fond remonte à la surface.

Couvrir le compost

Est-ce qu’il faut couvrir le compost ? C’est l’une des questions les plus fréquemment posées par les débutants. Alors, c’est nécessaire dans ce cas. En posant une couverture au-dessus, vous allez
réduire le dessèchement et augmenter la température. De plus, cela va limiter le lessivage par la pluie. Utilisez un couvercle, une bâche ou bien un paillis.

Ajustement des matériaux

Si le compost est trop sec, il faut ajouter des matériaux riches en azote. Ce sont les matériaux verts : des épluchures de fruits ou de légumes, mauvaises herbes, marc de café, sachets de thé, etc. Veillez à les ajouter progressivement pour éviter que le mélange ne devienne trop liquide. Cela réduirait les niveaux d’oxygène et tuerait les bactéries bénéfiques.

Arrosage régulier

C’est la solution la plus simple et la plus facile. Il suffit d’ajouter l’eau uniformément et sans abuser.

quand arroser un compost humidifier

À quelle fréquence arroser le compost ?

Vous êtes-vous déjà demandé à quelle fréquence vous devriez arroser votre compost ? Cela dépend en fait de quelques facteurs :

  • conditions météorologiques
  • rapport C:N (carbone : azote)
  • humidité du compost (%)
  • température du mélange

Il n’y a donc pas de règle stricte et vous devez vérifier ces 4 facteurs avant d’arroser. Par exemple, en été, pendant les périodes de canicule, il faudra l’arroser plus fréquemment que durant les jours de pluie au printemps.

Quelle eau utiliser et comment ?

Pour arroser le compost, vous pouvez utiliser de l’eau de pluie, de l’eau distillée, ou de l’eau filtrée. Les expertes conseillent d’éviter celle du robinet, car très souvent, elle contient du chlore ou d’autres substances nocives pour les microorganismes et les insectes qui vivent dans le compost. Mais quand il s’agit du chlore, je peux confirmer qu’il s’évapore facilement. Il suffit de remplir un récipient et de le laisser ouvert pendant quelques jours. Pour accélérer le processus, faites la bouillir pendant 15 à 20 minutes ou bien aérez-la à l’aide d’une carafe filtrante. Mais sachez que la dernière méthode est plus coûteuse et moins écologique, car vous devez changer le filtre régulièrement.

Alors, comment arroser les déchets est tout aussi important. Faites-le en pluie fine, et répartissez l’eau uniformément sur toute la surface. N’arrosez pas trop, pour ne pas noyer votre compost. Vous pouvez aussi ajouter des matières sèches, comme des feuilles mortes, du carton, ou du papier, pour absorber l’excès d’eau.

Liens commerciaux


Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt