La saison des pollens va s’aggraver et durera plus longtemps, explique une étude. Comment se protéger ?

Auteur: Claire Xavier

Avec l’augmentation des températures, on commence peu à peu à se préparer pour le printemps, mais aussi pour les allergies au pollen. Pollens d’aulne, de frêne, de bouleau, de cupressacées… ils sont tous présents et le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) a déjà placé plusieurs départements en alerte rouge. Oui, les personnes allergiques doivent certes s’apprêter à faire face à des semaines pleines de souffrances. Mais, ce n’est pas tout. Il semble que la saison des pollens sera de plus en plus compliquée avec les années. En cause- le réchauffement climatique. Une étude récemment publiée dans la revue Nature vient de faire de nouvelles découvertes inquiétantes. Explications.

Selon une étude, la saison des pollens va s’aggraver et va durer plus longtemps

saison des pollens plus intense plus précoce réchauffement climatique étude scientifique


Les allergies au pollen touchent environ 30% de la population mondiale et surtout les enfants âgés de moins de 18 ans. Cela s’avère un grave problème de santé mondial puisqu’il entraîne des pertes économiques en vue des dépenses médicales, des morts prématurées, ainsi que des jours de boulot et d’école manqués. Parue le 15 mars 2022 dans la revue scientifique Nature, l’étude a découvert que la saison des pollens pourrait commencer 40 jours plus tôt que la normale et serait même beaucoup plus intense en raison du réchauffement climatique.

la saison des allergies sera plus intense et plus précoce réchauffement climatique allergies graves


Ainsi, il en ressort que les émissions de pollen sont étroitement associées aux facteurs environnementaux, en particulier au réchauffement climatique. Au cours des dernières décennies, les températures commencent à augmenter beaucoup plus tôt que d’habitude, ce qui a tendance à accélérer le développement de certaines plantes et à déclencher ainsi leur pollinisation plus précoce.

allergie au pollen plus intense précoce réchauffement climatique saison des pollens

Mais, les changements climatiques ne sont pas le seul facteur environnemental qui pourrait provoquer le début prématuré de la saison des pollens. La pollution l’aggrave aussi. Les auteurs de l’étude expliquent que la hausse du CO2 dans l’air peut, elle aussi, augmenter la production de pollen. Qui plus est, les particules polluantes se fixent sur les pollens pour fragiliser la surface des grains et les rendre ainsi plus toxiques. Rappelons aussi qu’une recherche scientifique de l’année dernière a démontré que les pollens augmentent le risque d’infection par Covid-19.

allergie aux pollens plus intense dans l'avenir étude scientifique

En bref, cette nouvelle étude nous donne un bon aperçu de ce à quoi pourrait ressembler la saison des allergies vers la fin du siècle. En plus de débuter jusqu’à 40 jours plut tôt, elle va aussi se terminer 19 jours plus tard, ce qui promet d’augmenter la production de pollen de 40%. Oui, la période des allergies s’annonce certes plus grave, plus intense et plus précoce. Poursuivez votre lecture pour découvrir comment mieux vous en prémunir, ainsi que les symptômes à retenir !

Les symptômes d’une allergie au pollen à retenir

saison des pollens symptomes allergies

L’allergie aux pollens n’est pas à prendre à légère et elle peut provoquer certains des symptômes suivants :

  • Démangeaisons ou larmoiement des yeux.
  • Gorge qui gratte.
  • Nez qui coule.
  • Éternuements.
  • Congestion nasale.
  • Respiration sifflante.

Comme ces symptômes-là peuvent évoquer aussi un refroidissement, il importe de bien savoir comment faire la différence entre rhume et allergies afin de prendre un traitement convenable. Les personnes asthmatiques peuvent également constater une aggravation de leurs symptômes d’asthme. Celle-ci peut inclure une toux, ainsi qu’une respiration sifflante.

Prévention et remède naturel pour allergie au pollen

remede naturel allergie pollen

En règle générale, certains traitements médicamenteux, remèdes maison et changements de mode de vie peuvent soulager les symptômes, mais ne peuvent pas les guérir. L’immunothérapie peut en être utile à long terme, mais plusieurs années seraient nécessaires pour avoir des résultats optimaux. En effet, il existe une variété de mesures préventives à adopter pour prévenir ou réduire vos symptômes pendant la saison des pollens. En voici quelques bons exemples :

  • Gardez les fenêtres fermées lorsque la concentration de pollen est élevée.
  • L’utilisation de filtres HEPA spéciaux dans la climatisation centrale peut aider à filtrer le pollen.
  • Changez de vêtements chaque fois que vous rentrez chez vous afin de limiter l’exposition au pollen.
  • Prenez toujours une douche avant de vous coucher pour éliminer l’accumulation de pollen de votre peau et de vos cheveux.
  • Changez la literie au moins une fois par semaine et lavez-la à température très haute.

soulager allergie pollen remèdes maison

De nombreux remèdes maison sont disponibles pour soulager une allergie au pollen, mais leur efficacité n’a pas encore été prouvée par la science. Un exemple courant de remède naturel consiste à manger de miel local ou cru. Selon certains experts en alimentation naturelle, la consommation de miel local peut contribuer à diminuer les symptômes de la même manière que les injections contre les allergies. D’autres remèdes maison pouvant aider à lutter contre une allergie au pollen incluent les gestes suivants :

  • Boire des tisanes à base de ginko, de chardon marie, de trèfle rouge, d’ortie ou d’achillée millefeuille. Ces plantes pourraient avoir des effets anti-inflammatoires connus pour réduire les manifestations des allergies.
  • Utiliser une douche nasale pour rincer les voies nasales avec une solution saline.
  • Prendre des gélules de plantes médicinales.

L’efficacité des remèdes maison n’a pas été scientifiquement prouvée, mais certaines preuves suggèrent qu’ils peuvent aider certaines personnes. Ne sous-estimez pas les traitements médicamenteux et demandez toujours un avis médical avant d’y recourir.

*Sources utilisées :

Nature

Medical News Today

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué