Comment utiliser la primevère officinale sous forme de tisane ? Quels sont ses bienfaits ?

Par Gerry
Liens commerciaux

Le genre Primula comprend plus de 400 espèces d’herbacées à fleurs dont la plupart poussent à l’état sauvage. Certaines sont par ailleurs cultivées comme plantes ornementales ou médicinales, ce qui est le cas de la primevère officinale. Quelles sont ses propriétés et comment l’utiliser ?

comment utiliser primevère officinale quels bienfaits faire tisane quelles propriétés calmantes

Quelles sont les propriétés de la primevère officinale ? Comment en profiter ?

comment utiliser la primevère officinale quels bienfaits faire tisane quelles propriétés offre
Liens commerciaux

La primevère officinale (Primula veris), connue également comme Coucou ou herbe de saint Pierre, entre autres, est une plante curieuse qui vaut la peine d’être examinée de près. Non seulement elle fait partie des premières fleurs de l’année à apparaître même avant l’arrivée du printemps astronomique, mais elle est aussi dotée de plusieurs propriétés curatives. Quelles sont-elles et comment peut-on profiter de ses bienfaits ?

À lire aussi : Que planter avec des primevères : exposition, sol, humidité ?

Des bienfaits connus depuis des siècles…

comment utiliser la primevère officinale quels bienfaits faire tisane quelles propriétés curatives

La répartition autochtone de la primevère officinale inclut toutes les zones tempérées de l’Europe et l’Asie occidentale, mais on peut désormais la rencontrer même dans les régions nordiques. En médecine traditionnelle des peuples européens et asiatiques, ses feuilles et ses fleurs ont été utilisées pour traiter des problèmes de la peau. On l’utilisait pareillement comme un remède contre la dépression et on a découvert qu’elle possédait des propriétés sédatives. Certains de nos ancêtres en préparaient aussi des tisanes pour traiter les personnes souffrant de paralysie. Est-ce que ces caractéristiques de la plante sont avérées par la science contemporaine ?

utiliser la primevère officinale quels bienfaits comment faire tisane bronchite quelles propriétés
Liens commerciaux

Selon le portail d’informations de santé WebMD, les fleurs de la primevère officinale sont le plus souvent utilisées contre le nez bouché, les démangeaisons de la gorge et la bronchite. On s’en sert aussi pour traiter les troubles du sommeil, les maux de tête, les spasmes musculaires et les troubles cardiaques, entre autres. Pourtant, il n’existe aucune preuve scientifique solide pour étayer l’efficacité de ces utilisations.

Une plante médicinale plurivalente

comment utiliser la primevère officinale quels bienfaits faire tisane racines fleurs feuilles

En même temps, on a établi que la primevère officinale contient des produits chimiques qui peuvent fluidifier le mucus nasal et faciliter son évacuation. Elle semble encore plus efficace pour soigner les sinus en combinaison avec la racine de gentiane, la fleur de sureau européen, la verveine et l’oseille. La primevère officinale prétend aussi à booster l’effectivité des stéroïdes intranasaux sur ordonnance destinés à soulager les symptômes de la sinusite et des infections virales.

Des recherches supplémentaires sont de mise, mais on pense que la tisane de primevère officinale et les médicaments y basés, surtout quand ils sont associés avec du thym, peuvent soulager les symptômes de la bronchite tels que la toux, la fièvre et la surproduction de mucus. Il en va de même pour d’autres conditions telles que :

Asthme
Toux
Rétention d’eau
Goutte
Mal de tête
Insomnie
Douleur névralgique
Excitabilité nerveuse
Spasmes
Tremblements
Coqueluche

comment utiliser la primevère officinale quels bienfaits faire tisane infusion propriétés

Toujours, plus d’expériences scientifiques sont nécessaires pour déterminer l’efficacité de la primevère officinale à ces sujets. Néanmoins, les bonnes nouvelles sont qu’on n’a pas établi des effets indésirables de sa consommation non plus et que de nombreuses personnes ne jurent que par ses effets bénéfiques pour traiter un ou plusieurs de ces troubles.

Comment faire une tisane de primevère officinale

comment utiliser la primevère officinale quels bienfaits faire tisane quelles propriétés
Liens commerciaux

Pour préparer une infusion contre le rhume et la bronchite, on mélange une cuillerée de fleurs séchées de primevère officinale et une tasse d’eau bouillante. On laisse le mélange infuser pour 10 minutes et on le filtre avant de le consommer encore chaud, mais pas brûlant, par petites gorgées.

Recette d’infusion végétale contre l’insomnie

comment utiliser la primevère officinale quels bienfaits faire tisane inviter bon sommeil

Pour combattre les troubles du sommeil, on peut préparer une tisane de primevère officinale en mélangeant 50 g de notre herbe star, 25 g de fleurs de lavande, 10 g de millepertuis commun et 15 g de houblon. On ajoute une cuillerée du mélange d’herbes dans les quantités mentionnées ci-dessus à 25 cl d’eau bien chaude et on laisse la concoction reposer pendant 3 minutes avant de la filtrer et la consommer tiède petit à petit.

Si les techniques, les informations et les conseils contenus dans cet article sont basés sur des études et des sources médicales récentes, ils n’ont pas valeur d’auto-diagnostic médical ou autre traitement et ne peuvent se substituer à des conseils médicaux compétents. Les méthodes décrites sont sans danger pour de nombreuses personnes, mais pas forcément pour tout le monde. Si vous êtes enceinte, si vous allaitez ou si vous souffrez d’une maladie, parlez-en à votre médecin avant de les implémenter.

Liens commerciaux


Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt