L’exposition des jeunes enfants aux écrans le matin augmente les risques de troubles du langage

Auteur: Céline Martineau

D’après une étude de l’université de Rennes, les jeunes enfants qui regardent les écrans le matin avant l’école seraient trois fois plus à risque de développer des troubles du langage. Selon Manon Collet, médecin généraliste et co-autrice du dossier, le risque serait six fois supérieur si les marmots discutent rarement ou jamais du contenu avec leurs parents.

Une étude confirme le lien entre les écrans et les troubles du langage

lien entre les ecrans et les troubles du langage chez les jeunes enfants

Pour les besoins de l'étude, les chercheurs ont réuni des enfants âgés de 3 ans et demi et 5 ans et demi, qui ont été ensuite répartis en deux groupes. Le premier groupe comptait 167 enfants présentant des troubles du langage n’étant pas liés à une cause connue, et le deuxième comptait 109 enfants ne présentant aucun trouble. Grâce à des questionnaires remplis par les parents, l’étude a confirmé l’existance d’une corrélation partielle entre l’exposition aux écrans et les troubles du langage. Les enfants qui ont pris part à cette étude passaient en moyenne une heure et quart par jour devant un écran.Il s’avère que ce n’est pas le temps passé devant les écrans, mais le moment de la journée qui a un impact. Cela veut dire que même une vingtaine de minutes à regarder des écrans (télévision, tablette, smartphone, ordinateur), peuvent épuiser la concentration des enfants et les rendre moins aptes à l’apprentissage. À ce moment de la journée, les gosses seraient trois fois plus susceptibles de développer des troubles primaires du langage.

regarder ecrans le matin augmente risques troubles du langage

Au cours de la dernière décennie, les jeunes enfants ont de plus en plus accès à la télévision, aux ordinateurs, aux consoles de jeux et aux smartphones. Des études ont confirmé le lien entre l’exposition des gosses aux écrans et l’interaction émotionnelle réduite avec leur entourage, ce qui est particulièrement nécessaire au développement du langage.

Il est intéressant de savoir que n’est pas la première étude qui remet en cause les conséquences de l’exposition aux écrans chez les enfants. Par exemple, dans une vidéo de 2017, le docteur Anne-Lise Ducanda dénonce le lien entre les écrans et l’apparition de troubles identiques aux troubles autistiques. Le neuroscientifique Michel Desmurget, a alerté, dans son livre La fabrique du crétin digital. Les dangers des écrans pour nos enfants sur une «décérébration à grande échelle» ainsi que d’un «problème majeur de santé publique».




Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué