Le groupe Facebook va changer de nom pour devenir Meta et mettre en avant l’univers virtuel métavers

Auteur: Claire Xavier

Mark Zuckerberg vient d’annoncer que le groupe Facebook changera de nom et va s’appeler « Meta ». L’objectif de ce changement est d’accentuer sur le métavers ou le projet d’Internet du futur de Zuckerberg. Cependant, les appellations des réseaux sociaux contrôlés par l’entreprise vont rester sans modifications. Une annonce controversée venant juste après les multiples accusations auxquelles le groupe fait face.

Le groupe Facebook change de nom pour devenir « Meta »

groupe Facebook changer de nom Meta mettre en avance nouveau projet metavers univers virtuel


Le fondateur et PDG de la maison mère du réseau Facebook, Mark Zuckerberg, a annoncé hier, le 28 octobre, que cette dernière va changer de nom pour devenir « Meta ». Lors de l’événement « Facebook Connect », Zuckerberg a affirmé que les plateformes sous le contrôle de l’entreprise, à savoir Facebook, Instagram, Messenger et WhatsApp appartient déjà à « Meta », mais que leurs appellations resteront sans changement. Idem pour la structure du groupe.

Mais les nouveautés ne se sont pas arrêtées là. Le PDG du groupe Facebook a également révélé le nouveau logo de la société qui prend la forme d’une icône bleue qui rappelle le symbole infini, mais un peu twisté, ainsi que les lunettes de réalité virtuelle Oculus.

Comme nous venons de mentionner plus haut, l’objectif de ce projet vise à mettre en avant le métavers. Ce dernier représente, d’après Zuckerberg, l’avenir de l’Internet, plus concrètement celui après les ordinateurs et les téléphones cellulaires. Mais comment on va y accéder ? Via de nouvelles technologies telles que des casques de réalité virtuelle ou bien des lunettes de réalité augmentée. Le métavers est censé concerner un milliard d’individus. Zuckerberg a également affirmé que ce nouveau projet devait ouvrir des millions d’emplois dans la prochaine décennie. Environ, 10 000 d’entre eux seront en Europe.

Rappelons qu’au début du mois Mark Zuckerberg a perdu six milliards de dollars en un jour en raison de la panne de Facebook qui a eu lieu lundi soir, le 4 octobre. En outre, le groupe fait face à de sérieuses accusations, enquêtes et poursuites dans le cadre de la tourmente « Facebook Files ». Ces derniers présentent des documents internes remis à l’autorité boursière des États-Unis par la lanceuse d’alerte Frances Haugen. Il s’agit notamment des dommages induits par le réseau social à travers le monde, en particulier sur les ados.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué