Le vaccin Covid-19 sans danger pour les femmes enceintes et la 3ᵉ dose ouverte à tous les Français

Auteur: Claire Xavier

Les femmes enceintes se trouvent bien face au dilemme de la vaccination contre le Covid-19. En outre, celles-ci étaient exclues des essais cliniques qui ont finalement abouti à l’autorisation des sérums de Moderna et de Pfizer/BioNTech. Peu de données existaient donc à propos des risques. Mais, une étude britannique parue hier, le 25 novembre dans The Guardian, donne plus de clarté sur le sujet. Selon ses découvertes, les vaccins Covid-19 sont sans danger pour les futures mamans.

On dispose enfin de plus d’information sur les vaccins Covid-19 et les femmes enceintes

femmes enceintes vaccination Covid-19 vaccins ARNm sans danger étude britannique dose de rappel ouverte à tous en France


Existe-t-il des risques graves pour les femmes enceintes non « piquées » ? Alors, il s’avère en effet que les risques sont similaires entre les femmes vaccinées et non-vaccinées. Plus concrètement, le taux de mortinatalité chez les premières était près de 3,35 pour 1000 contre 3,60 pour 1000 chez les deuxièmes. En outre, le taux des bébés de faible poids de naissance nés de mères vaccinées était de 5,28% alors que celui des mères non vaccinées était de 5,36%. Pour ce qui est des naissances prématurées, les taux étaient tout aussi similaires : 6,51% pour les doublement vaccinées et 5,99 pour les non-vaccinées.

Cependant, l’étude précise que les femmes enceintes ayant reçu les deux doses du vaccin demeurent beaucoup plus protégées contre les formes sévères du virus.

Troisième dose pour tous

Hier, le 25 novembre, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé les mesures prises par le gouvernement pour contrer la 5ᵉ vague du Covid-19 en France. Ces dernières ne seront plus contraignantes, car on dispose déjà d’une arme très efficace, les vaccins. À partir de demain, samedi 27 novembre, la 3ᵉ dose s’ouvre donc à tous les Français âgés de plus de 18 ans, dès cinq mois après la deuxième injection. Véran a encore précisé que les centres de vaccination seront ouvertes, rouvertes ou amplifiées à compter de ce week-end.

Pas de dose de rappel, pas de passe sanitaire

Les passes sanitaires des personnes âgées de plus de 65 ans et de celles de 18 à 64 ans sans une dose de rappel effectuée dans un délai de sept mois après la deuxième injection, ne seront plus actifs à compter de 15 décembre et de 15 janvier respectivement.

*Source : The Guardian

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué