Coronavirus : le variant Delta double le risque d’être hospitalisé

Auteur: Claire Xavier

Identifié comme aussi contagieux que la varicelle, le variant Delta (B.1.617.2) du SARS-CoV-2 a entraîné la quatrième vague Covid-19 en France. Apparue pour la première fois en Inde en décembre 2020, cette souche domine actuellement non seulement en France, mais aussi dans nombreux pays européens. En outre, une étude britannique publiée le 27 août dans The Lancet Infectious Diseases affirme que le B.1.617.2 double le risque d’hospitalisation. Éclairage.

Le variant Delta du coronavirus présente un risque d’hospitalisation deux fois plus élevé que la souche Alpha

variant Delta plus contagieux risque deux fois plus élevé d'hospitalisation nouvelle étude britannique pandémie Covid-19


Pour les besoins de leur étude, les chercheurs britanniques ont comparé le B.1.617.2 au B.1.1.7 (variant Alpha) en examinant environ 40 000 cas survenus en Angleterre entre le 29 mars et le 23 mai 2021. Les auteurs soulignent que les résultats de leur étude confirment ceux des recherches précédentes ayant démontré que l’infection par le variant Delta augmente significativement le risque d’hospitalisation par rapport à la contamination par le variant Alpha. La majorité des participants (74%) à l’étude n’étaient pas vaccinés.

L’étude de cohorte britannique était réalisée auprès de tous les patients atteints d’une infection par les variants Delta et Alpha du Covid-19 en Angleterre entre le 29 mars et le 23 mai 2021 : 43 338 personnes au total. Les échantillons prélevés étaient soumis à un séquençage du génome entier afin d’identifier le variant responsable de l’infection.

Les chercheurs ont identifié 34 656 cas de la souche Alpha, soit 80% des infections, contre 8 682 cas du variant Delta, soit 20% des contaminations. Les infections par B.1.617.2 ont progressivement augmenté pour atteindre 65% mi-mai 2021.

variant Delta plus contagieux risque deux fois plus élevé d'hospitalisation étude britannique Covid-19


Environ un malade sur 50 a été admis en hôpital dans les 14 jours suivant le premier test positif : 2,2% des cas Alpha contre 2,3% des infections Delta. Mais, après avoir pris en compte les facteurs de risque d’une forme sévère de Covid-19, les auteurs de l’étude ont conclu que le risque d’hospitalisation était multiplié par 2,26 chez les personnes infectées par Delta.

Dans le cadre de l’étude, 1,8% des personnes positives étaient complètement vaccinées, 24% ont reçu une seule dose et 74% n’étaient pas vaccinés.

Connaissez-vous les symptômes de la souche Delta et leurs manifestations différentes chez les vaccinés et les non vaccinés ? Veuillez cliquer sur le lien pour en savoir plus.

Référence :

The Lancet Infectious Diseases (août 2021) : « Hospital admission and emergency care attendance risk for SARS-CoV-2 delta (B.1.617.2) compared with alpha (B.1.1.7) variants of concern: a cohort study », Katherine A. Twohig et coll.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué