Vaccination anti-coronavirus : les malades chroniques, peuvent-ils en profiter dès lundi ?

Auteur: Claire Xavier

L’ouverture de la campagne vaccinale aux personnes âgées de plus 75 ans débute ce lundi 18 janvier. Elle concerne d’ailleurs les résidents des Ehpad ainsi que les personnes en dehors de ces établissements. Ainsi, la France avance davantage dans sa stratégie de vaccination anti-coronavirus qui était accusée d’une lenteur significative il y a quelques semaines. Cependant, il s’avère que les Français atteints de maladies chroniques pourraient, eux aussi, profiter d’un vaccin contre le Covid-19 ce lundi. Une proposition en discussion.

Les malades chroniques peuvent-ils profiter d’une vaccination anti-coronavirus ?

vaccination anti-coronavirus maladies chroniques se faire vacciner dès lundi covid-19 stratégie vaccinale


La campagne vaccinale anti-coronavirus sera élargie à l’ensemble des Français âgés de plus 75 ans. Durant une conférence de presse ayant eu lieu le 7 janvier et portant sur la pandémie de coronavirus dans l’Hexagone, le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé que les personnes de plus de 75 ans y compris les résidents en dehors des Ehpad pourront également se faire vacciner à partir de ce lundi 18 janvier dans les centres de vaccination.

Depuis hier, 14 janvier, les individus peuvent prendre rendez-vous via 2 manières différentes : téléphone et Internet. Trois plateformes d’inscription sont disponibles aux Français dont Doctolib, Maiia et Keldoc. D’autres catégories de la population, peuvent-elles également bénéficier de cette extension de la vaccination anti-coronavirus ?

vaccination anti-coronavirus personnes souffrant de maladies chroniques cancer stratégie vaccinale


Alors, comme mentionné plus haut, la campagne débutant ce lundi ne concerne que l’ensemble des personnes de plus de 75 ans. Cependant, Alain Fischer, le président du conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, a demandé à l’Assemblée nationale d’accorder également une haute priorité aux malades chroniques. Il s’agit plus précisément de patients souffrant de cancer en cours de chimiothérapie, d’insuffisance rénale chronique, ainsi que ceux qui ont subi une transplantation ou qui sont atteints de trisomie 21. Tous ces individus présentent un grand risque de développer une forme grave de Covid-19.

Alain Fischer a détaillé qu’il s’agit de « quelques centaines de milliers de personnes » qui pourront éventuellement profiter d’une vaccination anti-coronavirus dès lundi prochain. Le ministère de la Santé a confirmé que la vaccination prioritaire des malades chroniques est encore en discussion.

Lors de la conférence de presse ayant eu lieu hier, 14 janvier, Jean Castex a annoncé la prise d’autres mesures supplémentaires. Parmi elles, on distingue la mise en place d’un couvre-feu à 18 heures à partir de samedi, ainsi que l’accélération de la vaccination. Le gouvernement a annoncé que  plus de 700 centres seront ouverts lundi et que la campagne vaccinale s’ouvre également aux « personnes présentant une des pathologies conduisant à un très haut risque de forme grave de la maladie ».

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué