Vaccin Johnson & Johnson : caillots sanguins, suspension, déploiement retardé

Auteur: Claire Xavier

Le vaccin Janssen de l’entreprise pharmaceutique américaine Johnson & Johnson a été autorisé en Europe le 11 mars 2021 par l’Agence européenne des médicaments (EMA), mais le sérum n’est pas encore distribué en France. En revanche, plus de 6,8 millions de doses du vaccin Johnson & Johnson sont déjà administrées aux États-Unis. Il semble pourtant que, pareil au vaccin d’AstraZeneca, le Janssen provoque lui-aussi, des cas graves de caillots sanguins. Par conséquent, les autorités sanitaires américaines ont conseillé d’arrêter son utilisation. Cela a poussé Johnson & Johnson de prendre la décision de retarder le déploiement de son produit en Europe.

Des cas de thromboses aux États-Unis causés par le vaccin Johnson & Johnson : la livraison européenne retardée

vaccin Johnson & Johnson Janssen cas sévères caillots sanguins États-Unis enquête suspension retard Europe


Aujourd’hui, le 13 avril 2021, l’Agence américaine des médicaments (la FDA) et les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) ont recommandé de faire une pause dans l’utilisation du vaccin Janssen développé par l’entreprise pharmaceutique Johnson & Johnson. La raison ? Des cas sévères de caillots sanguins ont été signalés et bien qu’un rapport ne soit pas établi pour l’instant, des investigations seront menées pour confirmer cet effet indésirable potentiel. Pendant la durée de l’enquête, il est conseillé de ne pas utiliser le sérum anti-coronavirus.

L’information était annoncée dans un communiqué commun de la FDA et des CDC le 13 avril 2021. Les Agences sanitaires précisent encore qu’il s’agit de six cas de caillots sanguins survenus de 6 à 13 jours après l’administration de la dose unique du vaccin Johnson & Johnson. Ces 6 cas concernent des femmes âgées entre 18 et 48 ans.

vaccin Johnson & Johnson Janssen suspension cas graves caillots sanguins États-Unis retard pour l'Europe


Après la notification des autorités sanitaires américaines, le groupe pharmaceutique Johnson & Johnson a annoncé qu’il a pris la décision de retarder le déploiement de son médicament en Europe. La société est également en train d’analyser les cas de thromboses sévères en collaboration avec les autorités sanitaires européennes. Cette semaine, 206 400 doses du vaccin Janssen étaient attendues en France.

Référence : Food and Drug Administration (2021) : « Joint CDC and FDA Statement on Johnson & Johnson COVID-19 Vaccine ».

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué