Un vaccin contre les infections urinaires en voie de développement

Auteur: Claire Xavier

Nous vous avons récemment présenté la découverte importante des chercheurs français qui ont identifié la toxine à l’origine des infections urinaires. Aujourd’hui, nous allons aborder le même sujet, mais cette fois-ci, en vous dévoilant les travaux d’une équipe américaine qui souhaite dire adieu à ce trouble fréquent et extrêmement gênant grâce à un vaccin contre les infections urinaires. Alors, que sait-on jusqu’ici ?

Un vaccin en voie de développement contre les infections urinaires

vaccin contre les infections urinaires développement efficacité chez des souris Escherichia coli


Rappelons d’abord que les infections urinaires sont plus fréquentes chez les femmes, touchant 1 sur 2 au moins une fois dans leur vie, et qu’elles se développent lorsque la zone urogénitale est contaminée par des bactéries provenant du microbiote intestinal. Ce sont notamment les bactéries Escherichia coli qui sont responsables de 80 % des cas. Mais serait-il possible dans l’avenir de dire adieu aux infections urinaires ? Des scientifiques du centre médical de l’Université de Duke, aux États-Unis, donnent de l’espoir grâce à un vaccin. Leurs travaux ont paru sous forme d’un communiqué sur le site Duke Health.

vaccin contre les infections urinaires en voie de développement efficacité chez des souris Escherichia coli


À titre d’information, des essais cliniques antérieurs ont évalué l’efficacité de plusieurs solutions associées à la vaccination contre les troubles de ce genre, mais aucune d’entre elles n’a démontré des résultats satisfaisants. Quant au vaccin contre les infections urinaires de l’équipe américaine, ce dernier était testé uniquement chez des souris de laboratoire et leur a été injecté dans l’urètre, ce qui améliore l’efficacité du médicament, expliquent les auteurs de l’étude. Ils ajoutent encore que cette méthode d’administration est meilleure que celle qui utilise l’injection intramusculaire classique.

Les résultats ont dévoilé le potentiel du remède non seulement d’éliminer les bactéries persistantes dans l’urètre, mais aussi d’empêcher l’apparition d’infections. Le vaccin a stimulé le système immunitaire des souris, ce qui a permis une lutte efficace contre l’Escherichia coli. Concrètement, le médicament permet d’éradiquer complètement les bactéries. Cependant, des tests sur l’homme doivent être effectués avant que le produit soit jugé inoffensif et ensuite – disponible sur le marché.

Sources :

Duke Health

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué