La lumière du soleil diminue le taux de mortalité du coronavirus

Auteur: Claire Xavier

À l’arrivée de la première vague de la pandémie de coronavirus, on attendait avec impatience et espoir l’été qui devait « faire frire » le virus pour qu’on puisse reprendre sa vie comme auparavant. Une mauvaise idée! Oui, la situation sanitaire s’est améliorée un peu pendant la saison chaude avant de s’aggraver en automne et en hiver. Certains experts ont pu expliquer cette période d’amélioration : ils ont établi un rapport entre le soleil, les températures plus élevées et la réduction de la propagation du SARS-CoV-2. En fin de compte, pareil à d’autres virus, le Covid-19 préfère, lui-aussi, le froid et l’humidité. Mais une étude récente vient de confirmer le lien entre la lumière du soleil et la baisse du taux de mortalité du coronavirus. Et cela n’a rien à voir avec la vitamine D.

La lumière du soleil est associée à une baisse du taux de mortalité du coronavirus

taux de mortalité du coronavirus réduit rayons du soleil nouvelle étude pandémie Covid-19


Il s’agit d’une étude d’observation menée par des chercheurs de l’Université d’Édimbourg et publiée le 8 avril 2021 dans le British Journal of Dermatology. Les chercheurs se sont mis à comparer tous les décès dus au coronavirus aux États-Unis aux niveaux des rayons UV. Les informations collectées étaient également comparées à des données provenant d’Angleterre et d’Italie.

Les résultats ont dévoilé que les personnes vivant dans les régions où le niveau d’exposition aux rayons UV est le plus élevé, couraient un risque inférieur de mourir de Covid-19 par rapport aux habitants des zones profitant d’une exposition plus faible. Cette analyse était menée également en Angleterre et en Italie pour confirmer enfin les mêmes résultats.

D’autres facteurs associés au risque d’exposition au coronavirus et de décès par celui-ci, ont été également pris en compte. Il s’agit d’âge, d’origine ethnique, de statut socio-économique, de densité de la population, de pollution de l’air, de température et de niveaux d’infection dans les régions concernées.

taux de mortalité du coronavirus réduit role des rayons du soleil nouvelle étude


Les chercheurs ont conclu que l’exposition importante aux rayons du soleil, en particulier aux UVA, peut impacter la réduction du taux de mortalité du coronavirus. Ils ajoutent d’ailleurs que les causes de ce phénomène restent inconnues. Il importe pourtant de souligner qu’au sein de cette étude, la vitamine D ne joue aucun rôle, car le corps a besoin de rayons UVB pour la produire.

Une explication possible du faible taux de mortalité du coronavirus pourrait concerner l’oxyde nitrique que la peau sécrète sous l’effet du soleil. Certaines études suggèrent que cela pourrait réduire la capacité du SARS-CoV-2 de se multiplier. Cependant, des recherches supplémentaires seront nécessaires pour confirmer ces résultats.

Références :

The University of Edinburgh (2021) : « Sunlight linked with lower Covid-19 deaths ».

British Journal of Dermatology (2021) : « Ultraviolet A Radiation and COVID‐19 Deaths in the USA with replication studies in England and Italy », M. Cherrie et coll.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué