Peut-on manger des tomates qui ont le mildiou ?

Auteur: Claire Xavier

Le mildiou présente un agent pathogène qui affecte des plantes potagères solanacées comme l’aubergine et les tomates. Cette « infection » est le résultat de Phytophthora infestans qui appartient à une classe d’organismes appelés protistes. Il ne s’agit pas d’un champignon ni d’une bactérie ou un virus. Cet agent pathogène a tendance à tuer le feuillage et à faire pourrir les fruits. Cependant, beaucoup de personnes se posent la question « peut-on manger des tomates qui ont le mildiou ? ». On vous répond.

Peut-on manger des tomates qui ont le mildiou ?

peut-on manger des tomates qui ont le mildiou infection plantes potagères


Peut-on manger des tomates qui ont le mildiou ? Alors, on ne peut pas répondre à cette question par un simple oui ou non. Cela dépend en effet du degré d’infection du fruit, ainsi que de vos propres critères. Il est essentiel d’abord de vous informer que le mildiou ne peut pas infecter l’humain. Pourtant, cela ne signifie pas que vous pouvez manger des tomates pourries.

En cas de lésions évidentes, vous pouvez tout simplement découper les parties affectées de la tomate et la consommer comme d’habitude. N’oubliez pas d’ailleurs que l’infection par mildiou peut atteindre la plante potagère avant qu’elle n’ait eu l’occasion de mûrir complètement. Dans la majorité des cas, une fois la plante infectée, son développement ne progresse plus, ce qui résulte en une pourriture.

peut-on manger des tomates qui ont le mildiou trucs à prendre en compte infection plantes potagères


Un autre truc important à prendre en compte consiste à bien laver les tomates avant de les consommer, surtout si des lésions de mildiou sont présentes. Rappelons que celles-ci sont à découper. Cependant, en cas de pourriture à l’intérieur du fruit, mieux vaut le jeter. Si vous avez pourtant des doutes à manger les tomates, mieux vaut éviter de les consommer.

Apprendre à lutter contre le mildiou des tomates est donc un geste essentiel afin de préserver vos végétaux et profiter d’une excellente récolte. Pour en savoir plus, veuillez cliquer sur le lien ci-haut afin de consulter notre article détaillé.

Source :

The Spruce (juillet 2020) : « What to Do With Potatoes and Tomatoes Infected With Late Blight », Marie Iannotti.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué