Y a-t-il un lien entre le groupe sanguin et l’infection à Covid-19 ?

Auteur: Hélène Proux

Le groupe sanguin n’est pas associé à une aggravation des symptômes chez les personnes testées positives au COVID-19, rapportent des chercheurs de « Harvard Medical School ». Leurs résultats, publiés dans « Annals of Hematology », réfutent les études précédentes suggérant une corrélation entre certains groupes sanguins et le coronavirus.

Les chercheurs ont trouvé que le groupe sanguin n’augmente pas le risque d’aggravation du Covid-19 et de fin fatale

personnes positives covid-19 gravité symptômes lien groupe sanguin


La nouvelle étude a cependant révélé que les personnes des groupes sanguins B et AB étaient plus susceptibles d’avoir un test positif pour le COVID-19, tandis que celles du groupe sanguin O étaient moins susceptibles d’être testées positives.

« Nous avons montré à travers une étude multi-institutionnelle qu’il n’y a aucune raison de croire que le fait d’être d’un certain groupe sanguin entraînerait une augmentation de la gravité de la maladie, de la nécessité d’intubation ou du risque de mort », a déclaré l’auteure principale de l’étude Anahita Dua, professeur de chirurgie à Mass General. »Ces preuves devraient aider à mettre fin aux rapports précédents sur une association possible entre le groupe sanguin A et un risque plus élevé d’infection et de mortalité par le coronavirus », a déclaré aussi Dua.

La propagation du COVID-19 dans tous les coins du monde a poussé les scientifiques à chercher des caractéristiques susceptibles de rendre les individus plus sensibles au virus, ainsi que des facteurs de risque capables d’intensifier sa gravité et sa progression. Cela a abouti à de nombreuses théories et rapports sur l’association entre le coronavirus et la génétique qui ont souvent conduit à plus de questions que de réponses.

recherche relation covid-19 groupe sanguine gravité symptômes


Les chercheurs de Mass General ont lancé leur propre enquête en s’inspirant de l’énorme base de données des patients. 1289 patients adultes symptomatiques ont été examinés et l’analyse statistique a déterminé l’effet indépendant du sang sur l’intubation et/ou la mort de ces patients infectés. La grande revue rétrospective n’a montré aucun lien significatif entre le groupe sanguin et l’aggravation de la maladie, entre celui-ci et la nécessité d’une hospitalisation, les exigences de positionnement des patients pendant l’intubation ou tout marqueur inflammatoire.

Toutefois, une découverte intéressante de l’étude était qu’il semblait y avoir une plus grande chance pour les personnes de groupe sanguin B et AB qui étaient Rh positif d’attraper le virus. L’équipe a rassemblé des preuves encore plus solides selon lesquelles les personnes symptomatiques de groupe sanguin O étaient moins susceptibles d’être testées positives.

*Source : Harvard Medical School

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué