Crèmes solaires et anti-âge : découverte d’un ingrédient cancérigène

Auteur: Claire Xavier

Un geste incontournable en été, la protection solaire optimale nous aide à protéger notre peau des rayons UV nocifs et à éviter ainsi certains problèmes cutanés graves. Il en ressort d’ailleurs que certains produits de ce genre présentent des dangers pour la santé humaine, ainsi qu’un impact nocif sur l’environnement. Des chercheurs ont récemment identifié un ingrédient potentiellement dangereux qui se contient dans un grand nombre de crèmes solaires et anti-âge et qui se transforme en un composé cancérigène. La rédaction en fait le point !

Les crèmes solaires et anti-âge comportent une substance qui évolue en un composé cancérigène

crèmes solaires anti-âge découverte d'un composé cancérigène nouvelle étude franco-américaine


Des chercheurs français du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et de la Sorbonne Université ont travaillé en collaboration avec leurs confrères américains pour réaliser une étude inédite dont les résultats ont paru le 7 mars 2021 dans la revue médicale Chemical Research in Toxicology. Les scientifiques se sont intéressés aux effets de l’octocrylène, suspecté d’être cancérogène, qui se trouve dans plusieurs produits cosmétiques dont les crèmes solaires et anti-âge. Les résultats ont démontré qu’en vieillissant, cet ingrédient se transforme en benzophénone.

Pour les besoins de leur étude, les experts ont analysé une quinzaine de produits cosmétiques, notamment des crèmes solaires et anti-âge, en France et aux États-Unis. Les chercheurs ont soumis les articles à une technique de vieillissement accéléré, l’équivalent d’une année passée à température ambiante.

crèmes solaires anti-âge découverte ingrédient cancérigène dangers santé problèmes de peau étude franco-américaine


Les résultats ont révélé qu’à mesure que le produit cosmétique vieillit, la quantité de benzophénone augmente. De plus, sa concentration a accru significativement pendant un an chez certains produits. Le benzophénone et ses composés structurellement apparentés sont connus pour engendrer des pathologies dermatologiques comme dermatite de contact, érythème et urticaire. Des recherches antérieures sur des modèles animaux ont confirmé que cet ingrédient peut causer aussi un cancer du foie et des lymphomes. De plus, l’octocrylène est particulièrement dangereux pour l’environnement aquatique et certains fabricants ont décidé de le retirer de leurs produits cosmétiques.

À titre d’information, le Centre international de Recherche sur le Cancer de l’Organisation mondiale de la Santé a catégorisé le bénzophénone comme peut-être cancérogène pour l’Homme. C’est pourquoi, les scientifiques réclament son interdiction dans la cosmétique.

Étude disponible sur Chemical Research in Toxicology

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué