Confirmation scientifique : les anticorps contre le Covid-19 persistent au moins 8 mois

Auteur: Claire Xavier

Depuis le déclenchement de la pandémie de coronavirus, les anticorps qui neutralisent l’action du SARS-CoV-2, le virus responsable de la maladie à Covid-19, font l’objet de plusieurs études scientifiques dans le monde. Plus particulièrement, c’est leur durée qui intéresse fortement les experts et qui a suscité plusieurs débats controversés au cours de la dernière année. D’après certains, les anticorps contre le Covid-19 offraient une protection pendant cinq mois au maximum. Aujourd’hui, grâce à une étude italienne parue hier, le 11 mai, on sait que leur capacité neutralisante persiste pendant huit mois. Focus !

La présence des anticorps contre le Covid-19 évaluée à 8 mois

anticorps contre le Covid-19 durée présence dans le sang pendant huit mois nouvelle étude italienne


Publiée le 11 mai 2021 dans la revue scientifique Nature Communications, l’étude italienne était menée par l’hôpital San Raffaele de Milan en collaboration avec l’Institut supérieur de la Santé (ISS), annonce Le Parisien. D’après les résultats, les anticorps contre le Covid-19 demeurent dans le sang pendant au moins huit mois après l’infection. Les chercheurs impliqués dans l’étude précisent que ce bilan est valable peu importe la gravité de la maladie, l’âge des malades et la présence d’autres pathologies.

anticorps contre le Covid-19 présence dans le sang pendant huit mois nouvelle étude italienne protection persistante


Pour arriver à ses conclusions, les chercheurs des deux institutions susmentionnées ont d’abord développé une nouvelle approche d’évaluation des anticorps contre le nouveau coronavirus. Pour ce faire, ils se sont servis de techniques déjà utilisées pour l’étude des vaccins anti-VIH. Ensuite, les experts ont suivi 162 personnes âgées en moyenne de 63 ans et testées positives au SARS-CoV-2. Sur eux, 67 % était des hommes. La recherche a eu lieu au cours de la première vague de la pandémie en Italie, entre mars et avril 2020, et s’est terminée fin novembre la même année.

« Bien que la présence de ces anticorps neutralisants diminue dans le temps, elle se révèle particulièrement persistante », affirment l’hôpital et l’ISS, en précisant encore que huit mois après le diagnostic, seulement trois personnes ont été testés négatives au test de détection. Autrement dit, elles ont perdu leurs anticorps contre le Covid-19.

Références :

Nature Communications (2021) : « Neutralizing antibody responses to SARS-CoV-2 in symptomatic COVID-19 is persistent and critical for survival », Stefania Dispinseri et coll.

Le Parisien (2021) : « Covid-19 : les anticorps restent dans le sang au moins 8 mois après l’infection, selon une étude ».

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué