Allergie alimentaire – quels sont les aliments qui la déclenchent le plus souvent ?

Auteur: Hélène Proux

Vous dégustez une salsa chaude ou un plat indien épicé et votre nez commence à couler. Les haricots vous donnent des gaz et un verre de vin signifie un mal de tête plus tard. Si vous êtes intolérant au lactose, vous vous attendez à avoir la diarrhée lorsque vous mangez du fromage ou du lait. En réalité, la plupart des gens ont des réactions à ce genre, suite à la consommation de certains aliments de temps en temps mais il s’agit généralement de sensibilités ou d’intolérances alimentaires. Elles ne sont pas causées par le système immunitaire. L’allergie alimentaire est différente. Le corps confond une nourriture inoffensive avec quelque chose qui pourrait le rendre malade et le système immunitaire réagit pour le protéger. Il peut s’agir d’une légère éruption cutanée ou d’une démangeaison des yeux, ou d’une réaction plus importante qui vous laisse à bout de souffle. Quels sont les aliments qui provoquent ces troubles de santé ? Il est sans doute utile de les connaître.

Les aliments déclencheurs d’une allergie alimentaire

allergie alimentaire aliments à éviter


Les allergies alimentaires peuvent être graves mais vous pouvez prendre des mesures pour les gérer. L’une des meilleures choses que vous puissiez faire est d’éviter les aliments problématiques. Il est prouvé que 90 % des réactions sont dues à la consommation de 8 produits alimentaires.

  • Lait (surtout chez les enfants)
  • Œufs
  • Cacahuètes
  • Fruits à coque comme les noix, les amandes, les pignons, les noix du Brésil et les noix de pécan
  • Soja
  • Blé
  • Poisson (surtout chez les adultes)
  • Mollusques et crustacés (principalement chez les adultes)

Cependant, presque tous les aliments peuvent déclencher une allergie. Parmi les moins courants, citons :

  • Maïs
  • Gélatine
  • Viande – bœuf, poulet, mouton et porc
  • Graines, souvent le sésame, le tournesol et le pavot
  • Épices, telles que le cumin, la coriandre, l’ail et la moutarde

Symptômes de l’allergie alimentaire

allergie alimentaire symptômes aliments déclencheurs


Une réaction allergique peut se produire quelques minutes après avoir mangé, ou plusieurs heures plus tard. Les symptômes légers peuvent être difficiles à relier à des aliments spécifiques. Vous pouvez avoir :

  • une éruption cutanée rouge, gonflée, sèche ou qui démange (urticaire ou eczéma)
  • nez qui coule ou qui est bouché, éternuements ou toux légère et sèche
  • des yeux rouges, larmoyants et qui démangent
  • démangeaisons dans la bouche ou à l’intérieur de l’oreille
  • goût bizarre dans la bouche
  • maux d’estomac, crampes, vomissements ou diarrhée

Le plus souvent, les cacahuètes, les fruits à coque, le poisson et les crustacés provoquent des réactions graves. Les symptômes comprennent :

  • Difficultés à respirer ou à avaler
  • Gonflement des lèvres, de la langue ou de la gorge
  • Sensation de faiblesse, de confusion, d’étourdissement ou d’évanouissement
  • Douleurs thoraciques ou battements de cœur faibles et irréguliers

Comme les jeunes enfants ne savent pas toujours comment décrire ce qui se passe, ils peuvent dire quelque chose comme « Ma bouche picote », « Ma langue est lourde » ou « J’ai une grenouille dans la gorge ». Une voix rauque ou grinçante ou des difficultés à s’exprimer sont également des signes de réaction allergique chez les petits.

Parfois, les symptômes affectent tout votre corps et sont si graves qu’ils mettent votre vie en danger. Ce type de réaction s’appelle l’anaphylaxie et c’est une urgence médicale. Elle survient généralement quelques minutes après que vous ayez mangé. Si vous souffrez d’asthme en plus d’une allergie alimentaire, vous êtes plus susceptible de souffrir d’anaphylaxie. En cas d’allergie grave, vous devez porter avec vous de l’épinéphrine injectable (adrénaline). Elle peut atténuer les symptômes jusqu’à ce que vous obteniez des soins médicaux.

Pour les personnes hautement allergiques, même de minuscules quantités d’un aliment (par exemple, 1/44 000 d’une arachide) peuvent causer une réaction. Les personnes moins sensibles peuvent être capables de manger de petites quantités de leur aliment déclencheur sans problème.

Les déclencheurs cachés

La clé pour contrôler une allergie alimentaire ? Éviter l’aliment problématique. Mais ce n’est pas toujours facile. Il peut être caché sous forme d’ingrédient dans un autre produit. La plupart des produits de boulangerie, comme les gâteaux et les biscuits, sont fabriqués avec des œufs et parfois de noix. Le thon emballé dans l’eau peut contenir du lait en poudre sans matières grasses. La sauce à salade peut être faite avec de l’huile de soja. Un hot-dog peut contenir des protéines de lait.

Références :

The American Academy of Allergy, Asthma & Immunology : « Food Allergies and Reactions »

The American College of Allergy, Asthma & Immunology : « About Food Allergies. »

Food Allergy Research & Education : « Other Allergens », « Symptoms », »About Anaphylaxis »

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué