La méthode ultime pour récupérer un spathiphyllum trop arrosé

Par Claire Xavier
Liens commerciaux

Comment savoir si votre lis de la paix souffre d’un excès d’eau ? Comment récupérer un spathiphyllum trop arrosé ? Quels bons gestes retenir afin de réussir l’arrosage de cette plante d’intérieur magnifique ?

spathiphyllum aux feuilles tombantes que faire pourquoi jaunissent ian dyball shutterstock

Comment savoir si votre lis de la paix est trop arrosé ?

Plante d’intérieur particulièrement prisée pour son entretien facile et pour ses fleurs gracieuses, le spathiphyllum est idéal pour les débutants. Pourtant, vous avez récemment remarqué certains signes que le végétal est mal à l’aise. Alors, il est peut-être trop arrosé. En effet, l’arrosage excessif est l’un des problèmes les plus fréquents liés à l’entretien de cette plante. Mais, comment reconnaître les symptômes ?

C’est notamment le feuillage qui présente les premiers signes d’un spathiphyllum trop arrosé. Les feuilles commencent à se flétrir et leurs bouts deviennent jaunes ou marron. Au fur et à mesure, l’ensemble de la feuille brunit. En outre, la croissance de la plante est lente et le substrat est détrempé au toucher. La pourriture des racines s’est probablement déjà installée. Rassurez-vous, car il existe un geste assez simple de sauver votre fleur de lune. Focus !

Comment récupérer un spathiphyllum trop arrosé ?

comment récupérer un spathiphyllum trop arrosé rempoter lis de la paix
Liens commerciaux

Comme j’ai mentionné plus haut, il existe une méthode facile est efficace de sauver votre lis de la paix sur-arrosé. Alors, ce geste pourrait vous sembler radical, mais c’est en fait la meilleure solution pour faire repartir votre plante. Je parle notamment du rempotage qui vous permettra d’examiner et de soigner les racines pourries, abîmées, sèches, etc. Votre lis de la paix va profiter d’un substrat frais et surtout d’un nouveau départ. Comment procéder ?

Commencez par dépoter soigneusement le spathiphyllum. Ensuite, enlevez l’ensemble de l’ancienne terre et lavez les racines. Inspectez-les attentivement et coupez celles qui sont pourries ou sèches à l’aide de ciseaux désinfectés. Rempotez la plante dans un pot légèrement plus grand que la motte et assurez-vous que les trous de drainage sont suffisamment larges. Comme la fleur de lune aime la terre humide, mais bien drainée, il vaut mieux installer une couche de billes d’argile au fond du contenant pour améliorer davantage le drainage. Plantez dans un terreau pour plantes vertes classiques.

Sachez que le terreau vendu en sacs plastiques est généralement humide. Si tel est le cas, n’arrosez pas immédiatement après le rempotage, mais patientez quelques jours. Une autre option consiste à étaler le substrat en fine couche sur un grand sac plastique pour qu’il puisse sécher. Maintenant, vous pouvez arroser la plante après l’avoir rempoté.

Quelques conseils d’entretien de votre plante fraîchement replantée :

  • Évitez de fertiliser la plante trop arrosée dans les trois mois suivant son rempotage. Elle est stressée et l’engrais peut la brûler.
  • Installez le contenant dans un endroit qui reçoit suffisamment de lumière vive indirecte.
  • Les lis de la paix tolèrent des températures entre 18°C et 27°C et ils redoutent les courants d’air.
  • Étant une plante tropicale, le spathiphyllum apprécie l’humidité et l’air sec de nos intérieurs ne lui convient pas. Pour recréer son environnement humide originel, utilisez un humidificateur de l’air ou bien, vaporisez le feuillage avec de l’eau non calcaire.

Article connexe : Quel engrais pour le Spathiphyllum en pot ? Peut-on utiliser le compost ?

Comment arroser le spathiphyllum ?

comment arroser un spathiphyllum

Pour éviter le jaunissement des feuilles du spathiphyllum qui est généralement lié à l’excès d’eau, vous devez impérativement savoir comment adapter les arrosages. Lorsque la plante a soif, son feuillage s’affaisse. Une fois la fleur de lune irriguée, les feuilles se redressent presque immédiatement.

Comme j’ai indiqué plus haut, le lis de la paix aime avoir le sol humide, mais pas détrempé. Cela signifie que ses arrosages doivent être réguliers, suivis et adaptés à la saison. Veillez à utiliser de l’eau de pluie ou filtrée puisque celle du robinet est calcaire et peut donc nuire aux plantes d’intérieur.

Au printemps et en été, les apports d’eau se pratiquent en moyenne deux fois par semaine. Si le terreau s’assèche plus vite, arrosez plus souvent. Petit rappel sur l’arrosage des plantes d’intérieur en hiver : elles entrent en repos dès l’automne et vous devez diminuer peu à peu les apports d’eau, à raison d’une fois par semaine.

Enfin, quelques mots sur les soins pour le feuillage du spathiphyllum. Pulvérisez les feuilles de l’eau non calcaire lorsque l’air ambiant est trop sec vu du chauffage en hiver. Faites-le au quotidien et pensez aussi à nettoyer les feuilles avec un chiffon humide pour enlever la poussière.

À lire également : Spathiphyllum avec feuilles jaunes : Causes et remèdes

Liens commerciaux


Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt