Quel fumier pour protéger le jardin du froid et du gel ? En voici 5 à privilégier cet hiver !

Par Jasmine Guillot
Liens commerciaux

Les premières gelées arrivent parfois sans qu’on n’y prenne garde. Et lorsque les périodes froides durent plusieurs jours, voire semaines, certaines de nos plantes n’arrivent pas à survivre les rigueurs de l’hiver. Il est donc important de les protéger, notamment celles qui ne peuvent pas être rentrées. Opter pour un voile d’hivernage, c’est l’une des solutions. Pour enrichir le sol et sauver vos verdures des températures basses, rien de tel que le fumier ! Mais quel fumier pour protéger le jardin du froid choisir ? Voici top 5 des types à privilégier quand des averses de neige sont annoncées.

Quel fumier pour protéger le jardin du froid et du gel ?

quel fumier pour protéger le sol de jardin du froid gel lapin vache mouton cheval poule

Le fumier ne sert pas uniquement à protéger vos plantes extérieures des rigueurs de l’hiver. Ce composant naturel permet aussi d’amender, fertiliser et pailler le sol, sans mentionner son rôle d’activateur de compost. Il est généralement composé de déchets organiques d’origine animale, soit des excréments solides ou liquides d’animaux, mélangés de copieux de bois ou de paille. Cependant, tous les excréments ne conviennent pas pour protéger la terre au jardin du froid. Il existe 5 types de fumier à y utiliser, dont le fumier de cheval en tête de liste.

Le fumier de poule pour protéger le verger et le gazon

Les fientes de poule sont très riches en potassium, azote, calcium, phosphate et sels ammoniacaux. Mélangées à la paille, elles ont l’avantage de réchauffer les sols de verger et de potager. Le fumier de poule est donc très efficace pour protéger vos arbres, arbustes, légumes et gazon du froid. Mais tout comme le fumier de cheval, celui-ci doit aussi être utilisé avec parcimonie. Autrement dit, il ne fait pas en mettre plus d’un kilo par mètre carré.

À lire également : Comment utiliser le fumier de poule sur les framboisier ?

Le fumier de cheval pour protéger la terre au potager

fumier de cheval poule mouton lapin vache pour protéger la terre du froid et gel jardin
Liens commerciaux

Riche en azote et carbone, le fumier de cheval aide à conserver l’humidité dans le sol. Il favorise aussi la formation d’humus qui, de son côté, s’avère une excellente protection naturelle. Au jardin, il est très utile pour protéger vos légumes, alors qu’à l’intérieur, le fumier de cheval est l’engrais parfait pour stimuler la croissance des orchidées. Toutefois, il existe des précautions à prendre pour éviter certains risques. Que ce soit au potager ou au jardin fleuri, il ne doit pas être utilisé directement sur les plantes, car il risque de brûler leurs racines. Pour protéger la terre du froid cet hiver, pensez donc à compter environ deux kilos de fumier décomposé par mètre carré la première année, puis un kilo par mètre carré les années à venir.

Le fumier de lapin pour protéger les sols légers

Plus sec que les autres types de fumier, celui de lapin est tout aussi riche en azote, phosphore, potassium et éléments nutritifs essentiels pour le bon développement des verdures. En prime, il est résolument plus facile à manipuler et moins odorant que le fumier de cheval, par exemple. Il protège la terre du froid et augmente sa capacité de retenir l’eau. Cependant, les crottes de lapin sont plus concentrées que les fientes de poule et les bouses de vache. Il convient donc de l’appliquer en fine couche sur les sols légers notamment.

Le fumier de vache pour les sols calcaires

fumier de vache mouton poule cheval lapin pour protéger le sol plantes jardin du foid et gel

Tout comme le reste des fumiers, celui de bovin est composé de bouse et de paille. Il est bourré d’humus, de matières organiques, de potassium et d’azote, ce qui en fait une excellente protection pour les sols légers et calcaires. Pour en profiter, comptez entre 1-2 litre par mètre carré.

Le fumier de mouton pour les sols pauvres et la pelouse

Dernier dans notre liste, mais certainement pas le moindre, le fumier de mouton est un fumier assez sec et chaud qui se compose généralement de matière humide (fèces et urine) et comme de matière sèche d’origine végétale. Azote, potassium, phosphore, magnésium, calcium… il en a de tout. La dose à déposer dans votre jardin pour le protéger du froid et du gel, c’est 5 kilos par mètre carré sur des sols pauvres ou argileux. Vous pouvez aussi en utiliser au potager et sur la pelouse.

Liens commerciaux


Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt