Quand et comment déplacer les fraisiers ? Où les planter pour augmenter la récolte ?

Par Amélie Lafon

Vos fraises sont-elles envahies par les mauvaises herbes ? Ont-elles été attaquées par des parasites tels que des fourmis ou des escargots l’année dernière ? Comment éviter que cela ne se reproduise, sans nuire à votre culture ? Il est peut-être temps de déplacer les fraisiers. Savez-vous comment faire et quel est le meilleur moment pour y procéder ? Découvrez tous les détails ci-dessous.

quand et comment déplacer les fraisiers où les planter pour augmenter la récolte
Liens commerciaux

Pourquoi il faut déplacer les fraisiers ?

Pendant le week-end, j’ai rendu visite à mon grand-père et j’ai remarqué que mon jardin de fraises préféré est maintenant un carré de violettes. Elles sont tellement nombreuses qu’il est difficile de trouver les fraisiers. Que faire dans ce cas ? Il est impossible de traiter les mauvaises herbes, car cela affecterait également le reste des plantes. Vous avez peut-être deviné la réponse : il faut les transplanter.

Mais sauver les fruits des mauvaises herbes n’est pas la seule raison. Cela protégera aussi les fraises des parasites et réduira le risque de maladies, qui peuvent accumuler dans le sol.

La troisième raison est de favoriser la production. Après quelques années d’utilisation des nutriments du même endroit, le sol est plus ou moins drainé. Ainsi, même si vous utilisez des engrais, les jardiniers expérimentés conseillent de changer l’emplacement des fraises. N’oubliez pas que la rotation des cultures est essentielle si vous voulez avoir un jardin sain.

pourquoi il faut déplacer les fraisiers

À quelle fréquence le faire ?

En général, il est conseillé de changer la place des fraisiers tous les trois ou quatre ans, en les transplantant dans une zone ensoleillée et bien drainée. Il faut éviter de replanter les fraisiers au même endroit avant six ou sept ans, pour laisser le temps au sol de se régénérer. Pendant cette période, vous pouvez soit planter des cultures de couverture comme les haricots, l’avoine ou l’orge qui rechargent le sol en éléments nutritifs, soit planter des brocolis, des choux-fleurs, des choux et des choux de Bruxelles.

Quand déplacer les fraisiers ?

Il y a deux périodes appropriées pour le faire : au printemps et en automne. Ma famille choisit toujours la première. En tenant compte du fait que nous sommes déjà en mars, c’est le moment idéal pour changer la place des fraisiers. Sinon, faites-le au mois de septembre. Tenez en compte que cela peut varier en fonction de la variété que vous cultiver. En règle générale, il faut éviter la période de floraison et fructification.

Comment le faire ? Tuto Vidéo

Il y a deux façons de procéder. La première est bien expliquée dans la vidéo ci-dessus. Dans ce cas, vous mettez les plantes dans des godets pendant un certain temps afin qu’elles puissent développer des racines saines et solides. La seconde méthode permet de gagner du temps en omettant cette étape. Mon grand-père la préfère. Voici les étapes à suivre :

Choisir le bon emplacement

Les fraises aiment le soleil. Alors, préférez une zone qui reçoit au moins 6 à 8 heures de lumière directe du soleil par jour. Si possible, éloignez-les des arbres. D’un côté, ils créent de l’ombre. De l’autre, leurs racines sont plus fortes et absorbent l’eau et les nutriments dont les fruits ont besoin.

Rotation de cultures

Il est conseillé de planter les fraisiers après des légumes racines, comme la carotte, le navet, le panais ou le radis d’hiver.

Évitez de les planter après des espèces de la même famille, comme les rosiers, les framboisiers ou les ronces, qui peuvent transmettre des maladies ou attirer les mêmes ravageurs. Les pommes de terre, le rhododendron et les tomates sont aussi à éviter, car ils acidifient le sol. Les fraisiers préfèrent plutôt un sol neutre ou légèrement alcalin.

Préparer le sol

Avant de replanter vos fraisiers, préparez le sol en ajoutant du compost ou du fumier bien décomposé. Ainsi, vous allez améliorer sa structure et fournir des nutriments essentiels.

Transplanter les fraisiers

Bien que la transplantation en godets puisse offrir certains avantages, il est parfois possible de transplanter les fraisiers directement sans passer par cette étape. Il faut juste être prudent. Lorsque vous déterrez les plants de fraisiers, essayez de conserver autant de racines que possible. Pour cela, creusez autour de la motte de racines avec précaution pour minimiser le stress. Ensuite, replantez-les dans le nouveau site.

Arrosage

Arrosez généreusement après la transplantation pour aider à éliminer les poches d’air et à favoriser l’établissement des racines.

Liens commerciaux


Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt