Bougainvillier gelé : que faire pour le protéger et le faire repartir ?

Par Paul Mano
Liens commerciaux

Si le Violet de Mèze, très rustique, fait figure d’exception en pouvant résister à des températures inférieures à -8°C en situation abritée et exposée au sud, toutes les autres variétés de bougainvilliers sont gélives. À plus d’un titre, les jeunes sujets, encore trop peu développés, nécessiteront une protection renforcée au cœur de l’hiver. Bougainvillier gelé : que faire ? On vous donne quelques solutions simples dans cet article ! 

Bougainvillier gelé : que faire ?

bougainvillier gelé que faire

Une petite présentation s’impose avant de nous lancer dans le vif du sujet : le bougainvillier est une belle plante grimpante aux bractées colorées lumineuses très décoratives. Si cette dernière aime le soleil, elle se révèle par contre assez sensible au froid et assez peu rustique. Le bougainvillier est en général cultivé en pleine terre dans les régions les plus au sud comme la Corse ou la Côte d’azur qui ont des hivers plutôt doux. Ailleurs, le bougainvillier sera cultivé dans un grand pot pour passer la saison froide à l’abri du gel. Vous l’avez compris : les bougainvilliers ont une légère tolérance au froid. Ils peuvent supporter sans dommage des températures nocturnes jusqu’à zéro. Cependant, des facteurs tels que la durée des températures froides et la variété spécifique du bougainvillier peuvent affecter sa survie à des températures glaciales. Notez que les températures inférieures à zéro peuvent endommager les branches extérieures et supérieures des bougainvilliers. Voyons donc comment protéger le bougainvillier du froid et lui permettre de bien repartir au printemps suivant.

Que faire en prévention ?

tailler le bougainvillier après le gel
Liens commerciaux

Rien de bien compliqué : le bougainvillier doit être hiverné ou remisé à l’abri avant les premières gelées, généralement à l’automne. De plus, l’humidité couplée au froid présente des risques d’affaiblissement pour la plante. Selon les régions, nous vous recommandons l’hivernage entre mi-octobre et mi-novembre. Ainsi, pour protéger les bougainvilliers contre le gel, nous vous recommandons soit de les recouvrir d’une toile antigel, soit de les rentrer à l’intérieur lorsque l’on s’attend à ce que les températures descendent fortement. De plus, optez pour une couche de paillis autour de la base de la plante peut aider à isoler les racines et à les protéger du gel. En prenant ces précautions, nul doute que vous assurerez la survie de votre bougainvillier au plus fort de l’hiver. Enfin, il est important de tailler les bougainvilliers après la dernière chance de gel, car la taille stimule les nouvelles pousses tendres qui ne devraient pas être perdues à cause des gels ultérieurs. Attention, dans les régions plus froides, où le gel se prolonge, les bougainvilliers sont en danger de mort : ils risquent de ne pas survivre, le gel ne permettant pas aux nouvelles pousses d’émerger, la santé de votre plante s’en ressentira.

Bougainvillier gelé : et après ?

bougainvillier gelé et après

Pas de panique, après avoir affronté le gel, le bougainvillier peut repousser si le gel n’a pas trop duré et n’a pas été consécutif. Comme nous vous l’avons suggéré plus haut, si le gel peut endommager le feuillage et les branches, de nouvelles pousses peuvent apparaître. Par contre, si les racines ont gelé, inutile de vous faire un dessin. Pour résumer, voici à quoi vous en tenir pour donner toutes ses chances de repousse à votre bougainvillier :

  • la repousse est possible si le gel n’est pas consécutif et dure 1 ou 2 jours
  • de nouvelles pousses peuvent apparaître même si les feuilles et les branches ont souffert
  • aucun espoir de repousse si les racines ont gelé

Après avoir subi des températures glaciales, il est primordial de bien définir le moment approprié pour tailler le bougainvillier pour espérer le garder en bonne santé et pour espérer qu’il repousse. En effet, la taille stimulera les nouvelles pousses tendres. Pour cela, nous vous recommandons d’effectuer la taille après la dernière chance de gel pour éviter de les endommager. Pour les climats les plus froids, la mi-mars nous semble la période la moins à risque alors que pour les climats plus doux, janvier ou début février devrait être le meilleur moment pour tailler.

Liens commerciaux


Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt