Vaccin anti-HVP : les médecins s’opposent et demandent un moratoire

Auteur: Jasmine Guillot

vaccin anti-HVP France risques cancer tout savoir santé jeunes femmes filles

Le mars dernier, plusieurs académies, médecins et syndicats médicaux ont demandé la généralisation du vaccin anti-HVP pour filles et garçons. Une demande qui a provoqué un grand écho dans la presse et les médias. Et alors que seules 20% des jeunes Françaises participent à cette vaccination, « l’appel des 50 » souhaite rétablir la confiance vis-à-vis de ce type de vaccin. Toutefois, quinze médecins s’opposent à la récente campagne en faveur de la vaccination contre le papillomavirus. Dénonçant l’influence de l’industrie pharmaceutique sur la promotion du vaccin anti-HPV, ils appellent les pouvoirs publics à y renoncer tout en demandant un moratoire.

Polémique : le vaccin anti-HVP favorise-t-il le cancer ou non ?

vaccin anti-HVP France médecins contre vaccinations demandent moratoire


Tous très attachés à leur indépendance professionnelle, ces médecins signent un droit de réponse selon lequel des incertitudes majeures pèsent sur l’efficacité et la sécurité du vaccin anti-HPV. Étant donné que l’influence de l’industrie est omniprésente sur les vaccins depuis leur introduction sur le marché, les 15 signataires dénoncent « l’appel des 50 », dont les signataires n’ont pas respecté l’obligation de déclarer, personnellement et individuellement, leurs intérêts.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué