Que ce soit une forme légère ou grave du virus, le Covid-19 augmente le risque de souffrir d’une maladie cardiovasculaire

Auteur: Claire Xavier

La pandémie de coronavirus a bien entraîné le développement de plusieurs autres maladies graves. Cela est dû au syndrome appelé Covid long qui affecte une part non négligeable des personnes ayant été infectées par le SARS-CoV-2 qui continue toujours à sévir dans le monde. Parmi les complications figurent les troubles mentaux et rénaux, la perte de mémoire, la fatigue et les problèmes liés au système cardiovasculaire entre autres. Une équipe scientifique s’est récemment intéressée notamment au risque de l’apparition de maladie cardiovasculaire quelconque chez les personnes ayant été infectées par le virus. Et c’est un nombre assez élevé ! Les travaux ont paru le 7 février 2022 dans la revue scientifique Nature.

Le Covid long entraîne un risque assez élevé de souffrir d’une maladie cardiovasculaire

Covid long risque accru de maladie cardiovasculaire formes graves et legeres etude scientifique


Dans le cadre de leur étude, les chercheurs de l’Université de Washington ont comparé les données sanitaires de 5 millions d’individus non infectés par le SARS-CoV-2 à celles de plus de 150 000 personnes ayant été testés positifs pour la période entre mars 020 et janvier 2021.

Les résultats ont révélé que les personnes ayant eu le Covid-19 courent un risque plus élevé d’avoir une maladie cardiovasculaire dans les 30 premiers jours après la contamination. Qui plus est, ce risque grimpe à 55% durant l’année qui suit l’infection.

Mais cette complication due au Covid long ne concerne pas uniquement les patients ayant souffert d’une forme sévère du virus. Cela concerne également ceux qui avaient une forme légère. En effet, ce risque élevé était observé majoritairement d’abord chez les personnes non hospitalisées, ensuite chez les hospitalisés et enfin, chez les patients admis en soins intensifs.

Les individus qui souffraient d’une forme légère du SARS-CoV-2 ne présentaient aucun antécédent qui pourrait expliquer le développement de maladies cardiovasculaires.

Covid long risque élevé maladie cardiovasculaire étude scientifique


De quel type de troubles cardiovasculaires s’agit-il ?

Les participants à la recherche ont développé de différents types variés de troubles cardiovasculaires dont les suivants :

  • problèmes cérébrovasculaires
  • dysrythmies
  • cardiopathies ischémiques et non ischémiques
  • péricardites et myocardites
  • insuffisances cardiaques
  • troubles thromboemboliques

Combien de personnes sont concernées ?

Étant donné que le SARS-CoV-2 a infecté plus de 380 millions de personnes au moment de la rédaction de l’étude, les chercheurs estiment que le virus pourrait être à l’origine de problèmes cardiovasculaires chez au moins 15 millions de personnes.

Référence :

Nature (février 2022) : « Long-term cardiovascular outcomes of COVID-19 », Yan Xie, Evan Xu, Benjamin Bowe et Ziyad Al-Aly.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué